Faculté des lettres et sciences humaines

Eine Stadt der Kommunikation : urbane Mehrsprachigkeit als Wirtschaftsstrategie ?

Flubacher, Mi-Cha ; Duchêne, Alexandre

In: Bulletin VALS-ASLA, 2012, vol. 95, p. 123-142

Add to personal list
    Résumé
    De nombreuses recherches ont mis en évidence que les transformations des espaces de travail – en particulier en lien avec l'arrivée de la nouvelle économie – ont conduit à considérer la langue comme instrument clé du travail contemporain, caractérisé par une forte présence des activités de communi-cation, d'information et de traduction. Le plurilinguisme devient en ce sens une valeur marchande dans le marché du travail globalisé et transformé en capital (surtout par des entreprises et des institu-tions). Si ce phénomène a été avant tout étudié dans le cadre des entreprises, nous cherchons dans cet article à montrer que d'autres espaces, en l'occurrence des villes, s'inscrivent dans cette logique économiste des langues. L'exemple dont nous traiterons dans cet article est la ville bilingue de Biel/Bienne, qui depuis les années nonante se présente comme "ville de la communication". Par ce label, la municipalité conçoit les compétences langagières de la population locale comme une stratégie économique, permettant d'attirer des entreprises (par ex. des centres d'appels) sur le territoire local, en fournissant une main d'œuvre plurilingue. Dans cet article, nous montrerons que la commune de Biel/Bienne construit discursivement le plurilinguisme comme une ressource économique et comme une valeur ajoutée du territoire biennois.