Le duopole Christie's Sotheby's sur le marché de l'art : comment Christie's et Sotheby's se maintiennent-elles dans la position de leaders du marché de l'art ?

Froidevaux, Nadja

Mémoire de master of advanced studies : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; MASLU 2.

Ce mémoire de fin d‟étude porte sur le duopole instauré par les maisons de ventes aux enchères Christie's et Sotheby's sur le marché de l'art. il s'agit de mettre en évidence, dans un premier temps ce que représente ces deux sociétés l'une vis-à-vis de l'autre et à l'échelle mondiale. Puis dans un deuxième temps de déterminer de quelle façon le duopole se maintient sur un marché... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce mémoire de fin d‟étude porte sur le duopole instauré par les maisons de ventes aux enchères Christie's et Sotheby's sur le marché de l'art. il s'agit de mettre en évidence, dans un premier temps ce que représente ces deux sociétés l'une vis-à-vis de l'autre et à l'échelle mondiale. Puis dans un deuxième temps de déterminer de quelle façon le duopole se maintient sur un marché de l'art en pleine évolution. Enfin, dans un troisième temps d'analyser dans quelle mesure la Chine, les marchés du BRIC opposent une concurrence à ces deux maisons. Dans la première partie nous avons constaté la part prééminente que prenait Christie's et Sotheby's sur le marché mondial. Leur chiffre d'affaire est passé de 3,3 milliards de dollars en 2009 à 5 milliards de dollars en 2010, pour Christie's, de 2,8 milliards à 4,7 milliards de dollars pour Sotheby's. Elles surpassent de loin leur première concurrente européenne, Phillips de Pury, dont le chiffre d'affaire ne dépasse pas le milliard de dollars. Cette réussite économique repose entre autres, sur une image rassurante de prestige qui lui permet d'amener à elles des pièces remarquables et avec elles des clients importants. Dans la deuxième partie nous avons étudié comment Christie's et Sotheby's, maisons de ventes aux enchères dominent tout le marché de l'art. L'intégration d'Internet lui a permit de se rapprocher de ses clients et de proposer une interface dynamique, à l'image des deux sociétés. La rapidité d'accès à l'information qu'offre Internet lui permet d'avoir un regard plus global sur l'ensemble du marché et rendre son offre encore plus complète pour satisfaire le client. Cette volonté de contentement lui a donné les moyens de s'implanter sur l'ensemble du second marché (les ventes aux enchères), mais aussi le premier marché, terrain professionnels des marchands. L'acquisition de stocks et de galeries en parallèle des ventes privées, on contraint les professionnels du marché de l'art à diversifier leurs activités pour continuer de faire des affaires. Aujourd'hui, en plus de maintenir une situation économique de duopole sur le marché de l'art à l'échelle internationale, Christie's et Sotheby's apparaissent de plus en plus comme des sociétés globales ayant intériorisé la chaîne de valorisation artistique. Dans la troisième partie, nous avons analysé l'émergence et la croissance du Brésil, de la Russie, de l'Inde et surtout de la Chine, dans les échanges internationaux artistiques. En effet, la réduction du nombre d'oeuvres impressionnistes et modernes disponibles sur le marché a contraint les maisons à mettre en avant l'art contemporain, particulièrement d'après-guerre. Cependant, l'apparition sur le marché de ses nouvelles économies à aussi apporter un renouveau à la clientèle. Ces marchés dynamisés par de jeunes entrepreneurs, voient dans l'art un moyen d'affirmer un statut social de personnage fortuné. Or les connaissances artistiques de ces nouveaux acheteurs ne correspondent pas aux standards occidentaux. Pour attirer ces nouveaux clients potentiels dans les salles de ventes de Christie's et Sotheby's, des ventes à thèmes sont organisées, rassemblant des oeuvres d'art contemporain de ces marchés émergents. Nous avons ensuite constaté la difficulté pour ces deux maisons de percer ces marchés, encore très protectionnistes. Le duopole Christie's Sotheby's sur le marché mondial sept maisons de ventes chinoises étaient présentes dans le classement des dix maisons de ventes aux enchères les plus rentables. Christie's et Sotheby's ne peuvent s'installer qu'à Hong Kong. Si cette place prend une importance croissante sur le chiffre d'affaires global des deux entreprises, il reste négligeable par rapport à celui d'une maison comme Poly Auctions. Ainsi, le chiffre d'affaire de cette dernière est supérieur à celui cumulé de Christie's et Sotheby's, pour la totalité de ses ventes dans le monde. Cependant, nous avons relevé, que si les maisons de ventes aux enchères chinoises prennent une place grandissante, il s'avère qu'elles n'exercent leurs activités que sur le marché local. Il s'agit de maisons subventionnées et contrôlées par le gouvernement, qui surveille son marché de l'art, comme sa production artistique. Aujourd'hui, l'atout est toujours dans les mains de Christie's et Sotheby's, car les maisons de ventes chinoises ne sont pas encore prêtes, malgré leur compétitivité et leur capacité d'adaptation à entrer sur le marché international.