Travail social

L'interruption de grossesse : entre théorie et réalité… : comment des femmes qui ont recouru à une intervention de grossesse ont-elles vécu ce processus?

Herminjard, Dounia ; Jurisch Praz, Sarah (Dir.)

Mémoire de bachelor : HES-SO Valais, 2012.

Ce travail de Bachelor traite de la thématique de l’interruption de grossesse. Dans un premier temps, je me suis intéressée au cadre légal ainsi qu’aux différentes procédures qui régissent l’interruption de grossesse en Suisse. Cette première partie revêt différentes informations théoriques en lien avec la thématique principale. Le thème de l’accompagnement y est également... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Ce travail de Bachelor traite de la thématique de l’interruption de grossesse. Dans un premier temps, je me suis intéressée au cadre légal ainsi qu’aux différentes procédures qui régissent l’interruption de grossesse en Suisse. Cette première partie revêt différentes informations théoriques en lien avec la thématique principale. Le thème de l’accompagnement y est également abordé. Dans un deuxième temps, parallèlement à cette approche théorique, le vécu de cinq femmes ayant recouru à cette intervention a été analysé. Cette dimension empirique a été effectuée dans le but de procéder à une mise en relation entre la théorie et la réalité vécue par ces femmes. Afin de mener à bien cette recherche, j’ai rencontré cinq femmes ayant interrompu une grossesse après l’introduction du régime du délai de 2002. Des entretiens ont été réalisés sous forme de récits de vie afin de pouvoir récolter leurs différentes histoires. Lors de ces témoignages, bien que tous très différents les uns des autres, quelques thématiques récurrentes ont pu être mises en évidence. Au vu de mon choix de formation orienté vers le service social, un accent particulier a été mis sur la thématique de l’accompagnement professionnel des femmes ayant recouru à ce type d’intervention. Ce travail de recherche a permis de mettre en évidence que l’interruption de grossesse est un véritable processus de deuil qui peut durer plus ou moins longtemps selon la femme. En effet, les différentes étapes du deuil ont été repérées dans les cinq témoignages recueillis. De plus, ces précieux récits de vie révèlent que ces femmes auraient vivement souhaité bénéficier d’un accompagnement à un moment donné dans le processus. Ce soutien leur aurait permis d’avoir la présence, l’écoute, la disponibilité ainsi que l’impartialité d’une personne extérieure à la situation. La quasi-totalité des femmes rencontrées a exprimé avoir vécu un manque de soutien, tant de la part de leur entourage que de la part des professionnel·le·s, lors de ce moment particulièrement éprouvant. Pour la plupart d’entre elles, ce besoin de partager s’est fait ressentir bien après l’intervention. Il apparaît que cette nécessité se soit manifestée lorsque ces femmes se sont réveillées de la phase appelée « anesthésie ». L’analyse de ces différents témoignages a permis de mettre en lumière les manques ressentis par ces femmes et de proposer des pistes professionnelles qui permettraient d’y remédier.