Travail social

De l'autre côté du miroir : quelles attentes et quelles réalités de collaboration entre les parents et les éducateurs

Delavy, Coralie ; Boulé, Christophe (Dir.)

Mémoire de bachelor : HES-SO Valais, 2012.

Les parents d’enfants ayant un handicap physique et une déficience intellectuelle se retrouvent régulièrement en contact avec les éducateurs qui accompagnent leurs enfants même si ceux-ci sont adultes. Une collaboration se met alors en place entre eux. Or, cette collaboration ne se passe pas toujours bien. Pourquoi cela se produit-il ? Qu’est-ce qui entre en jeux lorsqu’un parent et un... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Les parents d’enfants ayant un handicap physique et une déficience intellectuelle se retrouvent régulièrement en contact avec les éducateurs qui accompagnent leurs enfants même si ceux-ci sont adultes. Une collaboration se met alors en place entre eux. Or, cette collaboration ne se passe pas toujours bien. Pourquoi cela se produit-il ? Qu’est-ce qui entre en jeux lorsqu’un parent et un professionnel se rencontrent ? Quelles sont les attentes de chacun et comment se passe réellement cette collaboration ? Que peut faire le professionnel pour améliorer la collaboration lorsque celle-ci est difficile ? Au travers de recherches théoriques et d’entretiens exploratoires, j’ai tenté de comprendre la psychologie des parents d’enfants en situation de handicap et les différents enjeux que cela implique dans la collaboration avec les éducateurs. La notion de partenariat et de collaboration ainsi que d’infirmité motrice cérébrale et de polyhandicap sont également définies. Je me penche également sur les rapports entretenus entre les familles et les institutions. J’en suis ainsi arrivée à la déduction suivante et émis les hypothèses suivantes : Les parents recherchent plutôt le partenariat, la co-construciton L’éducateur recherche plutôt la collaboration, que chacun travaille dans le même sens. Pour vérifier cela, j’ai fait des entretiens avec des parents et des éducateurs afin de découvrir leurs attentes et les différents constats sur leur vécu de la collaboration. Je les ai ensuite analysés et comparés en essayant de produire « un effet miroir ». Les résultats sont intéressants : chacun a les mêmes attentes vis-à-vis de l’autre et chacun se fait les mêmes reproches. Mais pourquoi cette collaboration ne fonctionne pas ? Des attentes se confrontent au niveau de ce qui est souhaité pour la personne handicapée. Les parents et les professionnels n’ont pas les mêmes sensibilités sur certains points. Des confusions de rôles et des perceptions différentes seraient également responsables de ces désaccords. Par cette analyse, je propose des pistes, des outils pour l’éducateur social afin qu’il puisse essayer de construire une bonne collaboration avec les parents de ces résidant ou prendre du recul par rapport à des collaborations difficiles et trouver de nouvelles solutions.