Travail social

Corps en accord : qu'est-ce qui entrave et/ou facilite la prise en considération du corps de la personne souffrant de troubles psychiques en institution?

Crettenand, Laura ; Roduit, Jean-Marc (Dir.)

Mémoire de bachelor : HES-SO Valais, 2012.

Cette recherche traite de la thématique du corps, plus précisément de sa considération au sein de la relation éducative. Elle vise dans un premier temps, à identifier les éléments entravant et/ou facilitant la prise en considération du corps de la personne souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, elle s’applique à repérer les tensions ressenties par les éducateurs... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette recherche traite de la thématique du corps, plus précisément de sa considération au sein de la relation éducative. Elle vise dans un premier temps, à identifier les éléments entravant et/ou facilitant la prise en considération du corps de la personne souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, elle s’applique à repérer les tensions ressenties par les éducateurs sociaux ainsi que les résidents, à travers une analyse dialectique de la position des acteurs. La partie théorique permet de définir des notions, de repérer des représentations et des agirs, de saisir des phénomènes liés à la thématique du corps. Elle s’articule autour de trois concepts théoriques : · Le corps face aux normes sociétales · Le corps en Institution · Le corps expression de la souffrance psychique La récolte des données s’effectue auprès d’une partie des résidents, des éducateurs ainsi que du responsable éducatif d’une même structure d’accueil, accompagnant des personnes adultes souffrant de troubles psychiques. La recherche tend à identifier et confronter les représentations et les agirs de chaque acteur liés au corps. Voici quelques résultats d’analyse : Eléments facilitant la prise en considération du corps : · Reconnaissance du corps comme un indicateur de la santé psychique · Capacité d’être dans une approche respectueuse des besoins et des limites des résidents · Capacité d’aller au-delà du symptôme en considérant le vécu corporel de la personne Elément entravant la prise en considération du corps : · Difficulté à définir le corps et à le catégoriser selon ses dimensions · Attention davantage portée aux troubles psychiques qu’au corps · Sentiment sous-jacent de malaise avec le sujet du corps Au terme de cette recherche, des perspectives en termes de réflexions et de pratiques professionnelles seront mises en évidence.