Travail social

Il était une fois un éducateur à l’école …

Délez, Sabrina ; Dini, Sarah (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2012.

Ce travail de Bachelor s’intéresse aux interventions des éducateurs dans les écoles valaisannes. Dans un milieu scolaire où l’enseignant serait de plus en plus confronté à des élèves ou des classes difficiles, il semblerait effectivement que l’éducateur social puisse lui venir en aide. Ainsi, l’intérêt de ce travail porte sur les compétences de l’éducateur pour intervenir... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de Bachelor s’intéresse aux interventions des éducateurs dans les écoles valaisannes. Dans un milieu scolaire où l’enseignant serait de plus en plus confronté à des élèves ou des classes difficiles, il semblerait effectivement que l’éducateur social puisse lui venir en aide. Ainsi, l’intérêt de ce travail porte sur les compétences de l’éducateur pour intervenir à l’école et sur la manière dont se déroulent ces interventions éducatives en milieu scolaire. La question qui a été soulevée tout au long de ce mémoire est la suivante : « Comment l’éducateur social peut-il intervenir à l’école afin d’aider l’enseignant lors de situations difficiles avec ses élèves? » Au cours de la recherche, six instituteurs et cinq éducateurs ayant collaboré ensemble ont été interrogés au moyen d’entretiens. L’analyse des résultats a permis de confirmer le fait que l’éducateur est compétent pour venir en aide à l’enseignant, qu’il peut intervenir de manière individuelle ou auprès des parents de l’élève en difficulté. Il peut aussi travailler avec l’instituteur et l’enfant lors de conflits et finalement avec tout le groupe lorsque le problème vient de l’ambiance de classe. Durant ces interventions, éducateurs et enseignants collaborent toujours, même s’ils le font de différentes manières en fonction des situations et des méthodes de l’éducateur. Parmi les compétences que l’éducateur peut mobiliser pour aider les instituteurs, on retrouve les connaissances concernant l’accompagnement d’enfants en difficulté, en rapport avec la dynamique de groupe, la méthode d’entretien ou la collaboration avec les parents. Puis, un certain nombre d’avantages liés à son statut ont été relevés tels que sa neutralité, le soutien psychologique qu’il apporte et la possibilité qu’il a d’intervenir dans les différents milieux de développement et de socialisation de l’enfant, à savoir l’école, le cercle familial et l’espace public. Ainsi, les résultats de la recherche ont mené à la conclusion suivante : l’éducateur peut aider l’enseignant lors de situations difficiles avec un ou plusieurs élèves. Il le fait de manières très variées en fonction de son expérience et de ses valeurs mais toujours grâce aux compétences spécifiques à sa formation et à son statut de personne extérieure au système scolaire. Finalement, les limites de ces interventions qui n’avaient pas été totalement envisagées en début de travail ont été mises en lumière. L’importance des décisions politiques et communales, l’impossibilité d’intervenir sans la libre-adhésion des individus ou encore le secret professionnel qui peut entraver la collaboration entre éducateurs et instituteurs en sont quelques exemples.