Travail social

Prise en charge des adolescents orphelins institutionnalisés, dans un pays d’Afrique comme le Burundi

Uwera, Gloriose ; Grau, Christiane (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2012.

Les adolescents orphelins de SOS Village d’Enfants Bujumbura vivent dans la tristesse due à la disparition brusque de leurs parents. Malgré cela, ils se considèrent comme les autres jeunes de leur âge et ont l’espoir d’un avenir meilleur. En effet, ils considèrent comme une chance le fait d’être scolarisés et y contribuent en mettant beaucoup plus d’énergie dans leurs études... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les adolescents orphelins de SOS Village d’Enfants Bujumbura vivent dans la tristesse due à la disparition brusque de leurs parents. Malgré cela, ils se considèrent comme les autres jeunes de leur âge et ont l’espoir d’un avenir meilleur. En effet, ils considèrent comme une chance le fait d’être scolarisés et y contribuent en mettant beaucoup plus d’énergie dans leurs études qui, quant à eux, sont une garantie de leur vie future. Toutefois, la satisfaction de leurs besoins, selon leur évaluation, est insuffisante. De ce fait, ils ont des attentes envers les adultes qui les ont en charge. Ils aimeraient que ces derniers soient à l’écoute, leur apportent du soutien moral et financier et leur témoignent de l’affection. Le rôle de leurs éducateurs consiste à leur donner de l’aide pour réaliser les tâches scolaires, à faire en sorte que l’ambiance de la maison ressemble au cadre familial. Néanmoins, les éducateurs de jeunes SOS éprouvent des difficultés dans l’accompagnement de ces adolescents orphelins. Ils disent se confronter à la résistance des jeunes face à leur autorité, au manque d’investissement de certains jeunes dans une relation de confiance avec eux et pour certains jeunes, à la consommation des produits toxiques. Pour faire face à ces difficultés, les éducateurs des adolescents orphelins de SOS Villages d’enfants Bujumbura souhaitent bénéficier de formations continues et de l’appui des spécialistes sur le sida et les drogues.