Travail social

Partenariat avec les familles : enquête auprès professionnels romands dans les institutions spécialisées en déficience mentale

Buchilly, Christian ; Gay, Marcelle (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2011.

Durant ma formation en emploi, dans une institution valaisanne pour personnes en situation de handicap, j’ai eu l’opportunité d’être confronté à diverses problématiques qui ont alimenté mes réflexions d’étudiant et de professionnel. Parmi ces problématiques, certaines renvoyaient directement aux thématiques « culture » et « handicap ». Il me sembla judicieux d’effectuer un... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Durant ma formation en emploi, dans une institution valaisanne pour personnes en situation de handicap, j’ai eu l’opportunité d’être confronté à diverses problématiques qui ont alimenté mes réflexions d’étudiant et de professionnel. Parmi ces problématiques, certaines renvoyaient directement aux thématiques « culture » et « handicap ». Il me sembla judicieux d’effectuer un travail de recherche sur ce sujet, le résultat de ce travail pouvant m’amener davantage de connaissances théoriques et de compétences professionnelles. Collaborant avec des familles d’origines différentes, étant confronté à diverses difficultés avec ces familles et constatant un manque de recherche sur le partenariat avec les familles migrantes, je fis le choix de réaliser un travail portant sur le partenariat avec les familles migrantes, ayant un enfant atteint par une déficience mentale. L’objectif de cette recherche était de déterminer comment les professionnels d’institutions spécialisées en déficience mentale, en Suisse romande, aménagent-ils le partenariat « parents-enfantprofessionnels » avec les familles. Cette recherche a été effectuée auprès de cinq professionnels romands (Vaud, Valais, Fribourg, Neuchâtel) travaillant en institution avec des enfants atteints de déficience mentale. Elle présente l’organisation du partenariat « famille-enfant-institution » avec les familles migrantes et non migrantes ayant un enfant en situation de handicap. A travers cette recherche, on a pu définir le partenariat « parents-enfant-professionnels » et une possible construction théorique et pratique, qui correspond à la réalité professionnelle en Suisse romande. Plusieurs risques et opportunités dans le partenariat « parents-enfant-professionnels » lorsque l’enfant est migrant ou non migrant ont été identifiés. On a pu aborder l’impact des représentations socioculturelles sur le partenariat et déterminer la nécessité pour les professionnels de les comprendre et les considérer. Il a été démontré qu’indépendamment de l’origine des familles, il faut, avant tout, considérer la situation familiale dans sa globalité et sa spécificité, plutôt que de se focaliser sur l’origine culturelle.