Travail social

Participation sociale en milieu scolaire : témoignage d'enfants en situation de handicap

Crettaz, Célina ; Dayer, Delphine ; Boulé, Christophe (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2011.

Notre recherche de travail de Bachelor porte sur l'intérêt de découvrir comment les enfants en situation de handicap vivent et ressentent leur participation sociale dans des classes dites « normales ». La première partie de notre travail démontre nos intérêts particuliers sur la participation sociale des enfants en situation de handicap moteur et sensoriel. Comme les témoignages des... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Notre recherche de travail de Bachelor porte sur l'intérêt de découvrir comment les enfants en situation de handicap vivent et ressentent leur participation sociale dans des classes dites « normales ». La première partie de notre travail démontre nos intérêts particuliers sur la participation sociale des enfants en situation de handicap moteur et sensoriel. Comme les témoignages des enfants sont prioritaires dans ces pages, nous avons sélectionné quatre groupes d’élèves. Les personnes souffrant d’une déficience motrice, visuelle, auditive ainsi qu’un groupe de comparaison appelé le « groupe contrôle » ont été interpellées dans ce document. En complément, nous faisons les liens avec le travail social qui seront expliqués et développés. Nous démontrerons l’utilité de l’éducateur dans les écoles. De plus, une question s'impose : qu’elle est la collaboration entre les enseignants et les travailleurs sociaux ? Tout au long de notre recherche, nous nous sommes questionnées sur ce qui peut faciliter la participation sociale des enfants dans le milieu scolaire. Par exemple est-ce qu’une bonne préparation de l’arrivée des enfants favorise leur participation sociale au sein de la classe ? Ou alors, est-ce que le partage de leurs outils spécifique favorise les échanges avec leurs camarades ? La proximité de l’école joue-t-elle un rôle dans son intégration ? Est-ce que les discussions particulières avec l’enseignante de la classe régulière soutiennent l’enfant dans la création de relations avec ses camarades ? Il ressort que les enfants apprécient tous une bonne préparation au niveau de leur venue en classe. En effet, même les enfants du groupe contrôle se sentent rassurés grâce à cette démarche. Les outils spécifiques sont constamment utilisés par les enfants ce qui ne permet pas un partage avec les autres élèves. En effet, l’acquisition de ces outils leur permet une meilleure participation sociale, car ils peuvent suivre pleinement les cours. Il y a certains cas ou le groupe contrôle souffre beaucoup plus d’un aménagement que les enfants en situation de handicap. Nous pensons dans ce cas aux transports publics organisés par l’école. Ce type de constatations nous ont surprises. De plus, nous remarquons que les enfants en situation de handicap apprécient le fait de s’identifier aux autres. Tout au long de notre travail, il a été découvert des similitudes ainsi que des contradictions entre les enfants interrogés. Parfois, les réponses découvertes suite à l’analyse ont été surprenantes et nous ont portés à plusieurs réflexions. De plus, les limites de l’intégration diffèrent puisque chaque enfant est unique. Le travail se termine par des pistes d’interventions concernant le rôle d’un éducateur social dans les milieux scolaires. Il nous parait évident que cela sera un combat à venir !