Typologie, rendement et risque des fonds ISR

Martins Santos, Silvia ; Sahut, Jean-Michel (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; TDEE 119.

Mon travail se basera sur la réalisation d’une typologie des Fonds ISR, cela dans le but de faciliter l’analyse des performances et du couple rendement/risque de ceux-ci. La forte augmentation des fonds ISR ces dernières années est l’application du concept de développement durable qui est actuellement en plein essor. Les entreprises sont de plus en plus soumises à des pressions telles... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Mon travail se basera sur la réalisation d’une typologie des Fonds ISR, cela dans le but de faciliter l’analyse des performances et du couple rendement/risque de ceux-ci. La forte augmentation des fonds ISR ces dernières années est l’application du concept de développement durable qui est actuellement en plein essor. Les entreprises sont de plus en plus soumises à des pressions telles que des attentes sociales, environnementales ou encore de la part des parties prenantes. S’investir dans le développement durable leur permet donc l’amélioration de leur image, de leur crédibilité et de se différencier ainsi de leurs concurrents. Ces points seront donc initialement abordés dans mon travail afin de mieux comprendre le concept des fonds ISR. Cependant à ce jour, ces deux concepts restent vagues. En effet, les critères ne sont pas standardisés et se fondent souvent sur des mesures totalement différentes et parfois peu crédibles. De même, les approches de sélection sont elles aussi variées. Il est donc important dans un premier temps de définir ce qu’est un fond ISR et réaliser une typologie : quels sont les grands types de fonds ISR regroupant des caractéristiques ou stratégies similaires ? Afin d’avoir une bonne représentation de la réalité, il est nécessaire d’en sélectionner un nombre important. Je choisirai ensuite un fond représentatif de chaque catégorie pour effectuer une analyse des performances financières en fonction de différents horizons temporels (1an, 3ans, 5ans), permettant ainsi d’analyser également la résistance de leur performance durant la crise de 2008. Cette étude comprendra l’analyse des rendements et du rapport rendement/risque des fonds ISR, en comparaison avec leurs indices de référence durant ces mêmes périodes. Dans la synthèse, j’aborderai des problématiques telles que l’horizon temps, le rôle des intermédiaires financiers ainsi que l’absence de réglementation au sein des fonds ISR. J’essayerai également de répondre à des questions telles que : est-ce qu’ils permettent réellement une meilleure résistance aux crises en terme de performance ? Sont-ils finalement comparables à des indices de référence ?