L'agriculture de proximité pour les habitants de l'agglomération nyonnaise

Dumartheray, Julie ; Baranzini, Andrea (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; TDEE 115.

Afin de répondre à sa politique environnementale, la Ville de Nyon souhaite aujourd’hui mettre en valeur l’agriculture de proximité dans son agglomération, permettant aussi de satisfaire les besoins des différents acteurs de sa commune. Dans cette optique, la municipalité a tout d’abord désiré comprendre les attentes de ses citoyens et ainsi connaître : Quelle valeur peut avoir... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Afin de répondre à sa politique environnementale, la Ville de Nyon souhaite aujourd’hui mettre en valeur l’agriculture de proximité dans son agglomération, permettant aussi de satisfaire les besoins des différents acteurs de sa commune. Dans cette optique, la municipalité a tout d’abord désiré comprendre les attentes de ses citoyens et ainsi connaître : Quelle valeur peut avoir l’agriculture de proximité pour les habitants de l’agglomération nyonnaise ? En répondant à sa demande, nous nous sommes aperçus que l’alimentation des villes par la campagne a aujourd’hui pris des formes différentes à celles de son origine. Présentée comme alternative à la grande distribution, la vente « au panier » est ainsi devenue une nouvelle offre sur le marché et permet d’appuyer les diverses actions pour le maintien d’une agriculture de proximité. L’apparition de ces nouvelles initiatives apporte notamment une nouvelle façon de considérer l’agriculture. En effet, cette dernière doit de nos jours renforcer le lien entre un agriculteur et un consommateur. Aujourd’hui, la tendance dite locavore envahit les rayons des supermarchés. Les résultats le démontrent, les Nyonnais marquent une préférence très forte pour l’achat de produits alimentaires issus du territoire national, assimilant le plus souvent proximité avec diminution des rejets de C02 dans l’atmosphère. L’alimentation locavore permet aussi de répondre aux nouveaux besoins de traçabilité. Les Nyonnais recherchent une certaine sécurité alimentaire et encouragent ainsi une relation avec le producteur. Cependant, alors que les Genevois sont nombreux à vouloir soutenir l’économie locale, pour les habitants de Nyon l’agriculture de proximité est avant tout synonyme d’une alimentation de qualité et d’authenticité. Il en ressort des conclusions de l’enquête que la production locale doit aujourd’hui être revalorisée dans la région, et ceci en mettant en avant les produits cultivés à Nyon. Cette action de communication permettrait aux habitants de connaître ou reconnaître les aliments « terroir » tant convoités mais aussi de privilégier un lien avec les agriculteurs régionaux. De plus, perçue à Nyon comme un engagement pour une agriculture équitable, l’agriculture contractuelle de proximité (ACP) doit être soutenue par la Ville. En répondant à la demande de ses habitants, nous verrons notamment que le soutien aux initiatives contractuelles permettrait à la Ville de Nyon de répondre à sa politique environnementale tout en s’engageant dans une démarche sociale.