000028995 001__ 28995
000028995 005__ 20131209145630.0
000028995 0248_ $$aoai:doc.rero.ch:20120424151855-SX$$pinfonet_economy$$pcdu33$$pdissertation$$zcdu34$$zthesis_urn$$zreport$$zthesis$$zbook$$zjournal$$zcdu16$$zhegge$$zpreprint$$zcdu1$$zpostprint
000028995 035__ $$aR007046986
000028995 041__ $$afre
000028995 080__ $$a33
000028995 100__ $$aMendonça Lima, Manoela de
000028995 245__ $$9fre$$aLe service des compagnies aériennes est-il compatible avec une stratégie d'éthique environnementale ?
000028995 300__ $$a57 f.
000028995 502__ $$92011$$aMémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; TDEE 113
000028995 520__ $$9fre$$aLes inquiétudes environnementales sont présentes dans toutes les industries, dont l’aviation. En effet, celle-ci s’est imposée des objectifs à moyen et long terme pour réduire son impact écologique – diminuer de 50% ses émissions de CO2 de 2005 d’ici, 2050. Ces objectifs, fixés de manière autonome et indépendante entre les plus grands acteurs de l’industrie – organisations internationales, régulateurs, constructeurs – fait de celle-ci un exemple unique. L’objectif de ce travail de Bachelor est d’étudier si une stratégie marketing « écologique » pourrait être assez attractive auprès des voyageurs pour augmenter les ventes des compagnies aériennes et sous quelles conditions. Une première analyse des tendances générales du public quant aux questions environnementales dans le secteur de l’aviation a démontré que cela reste un thème très spécifique et peu connu d’une personne lambda. Des thèmes comme les taxes écologiques et la distinction du « pollueur-payeur » sont très abordés sur Internet. D’un autre côté, les compagnies aériennes et les autres acteurs du secteur rivalisent de créativité ensemble pour la recherche et le développement de carburant bio et des engins moins polluants, sans compter de nouvelles techniques de pilotage et de nouveaux trajets moins longs. Malgré les multiples mesures entreprises dans le secteur, celles-ci restent méconnues du public. Les programmes de compensation d’émissions offerts par les compagnies aériennes ne convainquent pas le public. Ce constat se confirme à travers l’enquête « Flying Green » lancée en avril 2011 et regroupant 202 réponses. Celle-ci a permis de distinguer le manque de connaissance et de crédibilité envers les programmes de compensation et les partenaires du secteur. La question sur la volonté des passagers de contribuer pour des projets environnementaux en plus du prix du billet d’avion a démontré, une faible motivation à participer financièrement et le problème de l’image et la crédibilité négative dont souffre l’acteur aérien. Seule une participation non financière communiquée à travers un acteur plus proche du public pourrait permettre de changer l’image du secteur et attirer sa sympathie. En identifiant le public cible des voyageurs pour le travail, le don des points ou miles cumulés à travers les programmes de fidélité comme Star Alliance, Oneworld ou Skyteam, serait une solution attirante et universelle pour les membres. Ces groupes Le service des compagnies aériennes est-il compatible avec une stratégie d’éthique environnementale ? DE MENDONCA LIMA Manoela iv d’alliances devront également créer des programmes « verts » qui encouragent la collaboration avec des multinationales et organisations internationales qui, en contrepartie de leur contribution, leur offrirait une visibilité sur les supports promotionnels des compagnies aériennes. Pour les voyageurs « touristes », les compagnies doivent jouer la proximité et simplicité avec le public pour créer un lien de confiance et améliorer l’image du secteur, tout en variant les supports promotionnels. Des gestes simples mais visibles par le passager ainsi qu’un suivi soutenu des projets écologiques des compagnies aériennes pourraient apporter la garantie de l’acheminement des contributions. Ainsi, les recherches et les analyses, notamment l’enquête réalisée récemment, permettent d’observer qu’il existe un manque de communication entre le secteur et le public entraînant une crédibilité et une image peu valorisante des acteurs aériens. Le marketing vert est une stratégie peu applicable dans ce secteur pour augmenter les ventes, mais importante toutefois si le but est de redorer l’image de tout un secteur. A long terme et avec un effort général de l’industrie, le passager pourra s’identifier plus facilement à un acteur industriel économiquement important et dont la banalisation est grandissante.
000028995 600__ $$2rero$$9650_7$$acompagnie de transport aérien -- écologie -- stratégie de l'entreprise
000028995 600__ $$2rero$$9650_7$$acompagnie de transport aérien -- environnement -- éthique -- stratégie de l'entreprise
000028995 700__ $$aDesjacques, Corinne$$eDir.
000028995 8564_ $$fTDEE_113.pdf$$qapplication/pdf$$s934058$$uhttp://doc.rero.ch/record/28995/files/TDEE_113.pdf$$yorder:1$$zMémoire
000028995 918__ $$cEconomie d'entreprise
000028995 919__ $$aHaute école de gestion de Genève$$bGenève$$ddoc.support@rero.ch
000028995 980__ $$aDISSERTATION$$bHEGGE$$fDISS_BACHELOR
000028995 990__ $$a20120424151855-SX