Faculté de médecine

Etude prospective d'un collectif de 310 patients : de l'utilité d'un CT-scan précoce pour déterminer la sévérité d'une pancréatite aiguë

Knoepfli, Anne-Sophie Marie-Christine ; Terrier, François (Dir.) ; Kinkel, Karen (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève : 2004 ; Méd. 10383.

L'étude Dolphy s'est avant tout intéressée à la pancréatite aiguë en raison de ses conséquences potentiellement mortelles dans 10- 15% des cas et difficilement prévisibles par les moyens actuels. En effet, les scores radiologiques actuels sont encore insuffisants pour évaluer l'évolution globale d'une pancréatite aiguë, bien qu'ils soient supérieurs aux scores bio-cliniques pour... More

Add to personal list
    Résumé
    L'étude Dolphy s'est avant tout intéressée à la pancréatite aiguë en raison de ses conséquences potentiellement mortelles dans 10- 15% des cas et difficilement prévisibles par les moyens actuels. En effet, les scores radiologiques actuels sont encore insuffisants pour évaluer l'évolution globale d'une pancréatite aiguë, bien qu'ils soient supérieurs aux scores bio-cliniques pour prédire les complications locales. Cette étude a permis de mettre en évidence quatre points statistiquement significatifs pour prédire l'évolution sévère d'une pancréatite aiguë. Il s'agit de l'âge et des trois critères radiologiques suivants : la taille pancréatique objective, l'anomalie de la graisse péri-pancréatique et l'étendue de la nécrose. Ces critères, par une analyse ROC, se sont révélés plus performants que ceux utilisés dans l'étude de Balthazar, actuellement encore considérée comme le goldstandard pour l'valuation de la sévérité d'une pancréatite aiguë par CT-scan.