Faculté des sciences économiques et sociales

Three essays on capital market effects of accounting information

Widmer, Severin Oliver ; Fiechter, Peter (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2017 ; 2588.

Cette thèse consiste en trois chapitres distincts. Le premier chapitre examine les réactions du marché visant à modifier l'emplacement de l'information des profits et des pertes de risque de crédit propre (OCR) sur les passifs financiers désignés à la juste valeur (FVOL) du résultat net aux autres éléments du résultat étendu (OCI), dans le cadre du remplacement de l’IAS 39 par... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette thèse consiste en trois chapitres distincts. Le premier chapitre examine les réactions du marché visant à modifier l'emplacement de l'information des profits et des pertes de risque de crédit propre (OCR) sur les passifs financiers désignés à la juste valeur (FVOL) du résultat net aux autres éléments du résultat étendu (OCI), dans le cadre du remplacement de l’IAS 39 par l’IFRS 9. À l'aide de la méthodologie de l'étude d’événements, je décèle que les banques qui ont accumulé un profit net (une perte nette) d’OCR depuis 2006 affichent des rendements anormaux nettement inférieurs (supérieurs). Ce résultat suggère que les investisseurs ont surévalué les banques ayant accumulé un profit net d'OCR relatif aux banques ayant accumulé une perte nette d'OCR avant les événements. Une analyse plus approfondie montre que l'effet est uniquement présent dans des environnements d'information inférieurs, consistent avec des environnements d'information inférieurs réduisant l'effet des profits et des pertes d'OCR sur les évaluations fermes.
    Le deuxième chapitre examine la pertinence du rendement, de la valeur et du risque relative aux profits et aux pertes d'OCR sur FVOL. À l'aide d'un échantillon global de banques IFRS de 2006 à 2015, nous constatons que les profits et pertes d’OCR sont négativement associées aux rendements et aux prix du marché, ce qui indique que le marché perçoit les profits (pertes) d'OCR comme un signal négatif (positif) pour la performance économique de la banque. En outre, les profits et les pertes d’OCR sont pertinents pour le risque, comme la corrélation positive entre la volatilité des profits et des pertes de l'OCR et la volatilité des rendements des stocks l'indique. Pris ensemble, nos résultats suggèrent que les profits et les pertes d’OCR reflètent les changements dans le risque de crédit à l'échelle de l'entité, c'est-à-dire que l'effet sur l'actif des changements de risque de crédit domine l'effet du passif.
    Le troisième chapitre examine les effets sur le marché des capitaux de la divulgation volontaire normalisée d'informations spécifiques à l'industrie dans un environnement d'information ex ante solide, qu’est le secteur immobilier européen. Nous calculons trois mesures approximatives capturant le degré de conformité des entreprises aux recommandations de bonnes pratiques (BPR) émises par l'European Public Real Estate Association (EPRA). Nos résultats montrent que EPRA NAV et EPRA NNNAV sont relativement et progressivement pertinents pour le prix du marché. En outre, nos résultats montrent que les divulgations EPRA BPR sont positivement (négativement) associées à la couverture de liquidité et aux analystes et négativement (positivement) associées au coût du capital. Enfin, nous constatons que les plans d'offre de créances sont positivement associés à la première adoption d'EPRA BPR et, par la suite, au degré de conformité avec EPRA BPR. Dans l'ensemble, nos résultats indiquent que les investisseurs et les analystes considèrent que les divulgations EPRA BPR sont pertinentes.
    Summary
    This dissertation comprises three distinct chapters. The first chapter examines market reactions towards changing the information location of own credit risk (OCR) gains and losses on financial liabilities designated at fair value (FVOL) from net income to other comprehensive income (OCI), as part of replacing IAS 39 by IFRS 9. Using event study methodology, I find that banks that have accumulated an OCR net gain (loss) since 2006 exhibit significantly lower (higher) abnormal returns. This result suggests that investors overvalued banks that accumulated an OCR net gain relative to banks that accumulated an OCR net loss prior to the events. Further analysis shows that the effect is solely present in low information environments, consistent with low information environments decreasing the effect of OCR gains and losses on firm valuations.
    The second chapter examines the return relevance, value relevance, and risk relevance of OCR gains and losses on FVOL. Using a global sample of IFRS banks from 2006 to 2015, we find that recognized OCR gains and losses are negatively related to stock returns and stock prices, respectively, indicating that the market perceives OCR gains (losses) as a negative (positive) signal for the bank’s economic performance. In addition, OCR gains and losses are risk relevant, as indicated by the positive correlation between the volatility in OCR gains and losses and the volatility in stock returns. Taken together, our findings suggest that recognized OCR gains and losses reflect changes in the entity-wide credit risk, i.e., the asset-side effect of credit risk changes dominates the liability-side effect.
    The third chapter examines the capital market effects of standardized voluntary disclosure of industry-specific information in an ex-ante strong information environment, which is the European real estate sector. We compute three proxies measuring the degree of firm compliance with the best practice recommendations (BPR) issued by the European Public Real Estate Association (EPRA). Our results show that EPRA NAV and EPRA NNNAV are both relatively and incrementally value relevant. Further, our results show that firms’ increased (decreased) EPRA BPR disclosures are positively (negatively) associated with liquidity and analyst coverage and negatively (positively) associated with cost of capital. Lastly, we find that debt offering plans are positively associated with first-time adoption of EPRA BPR and subsequently the degree of compliance with EPRA BPR. Overall, our results indicate that investors and analysts deem complementary disclosures in accordance with EPRA BPR useful.