Travail social

L'animation socioculturelle dans un théâtre en tant qu'institution publique : place & plus-value

Kaeslin, Victoria ; Waldis, Barbara (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2017.

Ces dernières années, l’animation socioculturelle (ASC) s’est beaucoup développée dans le domaine culturel, ouvrant de nouveaux champs tels que la médiation culturelle. De nombreux postes d’animateur∙trice∙s socioculturel∙lle∙s sont présents aujourd’hui dans des structures (socio-)culturelles qui sont gérées sous forme d’association (La Ferme Asile à Sion, Le Manoir... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ces dernières années, l’animation socioculturelle (ASC) s’est beaucoup développée dans le domaine culturel, ouvrant de nouveaux champs tels que la médiation culturelle. De nombreux postes d’animateur∙trice∙s socioculturel∙lle∙s sont présents aujourd’hui dans des structures (socio-)culturelles qui sont gérées sous forme d’association (La Ferme Asile à Sion, Le Manoir à Martigny). Toutefois dans les institutions culturelles publiques telles que les théâtres, il n’y a pas encore de réels postes en ASC, seulement des stagiaires inséré∙e∙s dans le service de médiation culturelle. S’il n’y a pas de poste d’animateur∙trice socioculturel∙le dans les théâtres en tant qu’institutions culturelles publiques, leur formation en Travail social leur permet d’être employé∙e∙s comme médiateur∙trice∙s culturel∙lle∙s après avoir suivi, en général, une formation continue sanctionnée par un Certificate of Advanced Studies (CAS) en médiation culturelle délivré, notamment, par l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques (EESP) de Lausanne. Pour cela, je me pose la question suivante : « Quelle est la place & la plus-value de l’ASC dans un théâtre en tant qu’institution publique ? ».