Obstacles à la psychoéducation familiale : quels sont les obstacles à la psychoéducation familiale dans les troubles psychotiques et comment les soins infirmiers peuvent-ils contribuer à réduire ces obstacles ?

DUBUIS, Jérôme ; HOFER, Charlotte ; Favrod, Jérôme (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2011.

L'efficacité de la psychoéducation familiale comme stratégie thérapeutique de la schizophrénie a fait l'objet de nombreuses recherches et publications scientifiques et la plupart des groupes d'experts de nombreux pays préconisent la mise en oeuvre de la psychoéducation familiale dans la prise en charge globale de la schizopzhrénie. Malgré ce consensus peu de familles en bénéficient... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    L'efficacité de la psychoéducation familiale comme stratégie thérapeutique de la schizophrénie a fait l'objet de nombreuses recherches et publications scientifiques et la plupart des groupes d'experts de nombreux pays préconisent la mise en oeuvre de la psychoéducation familiale dans la prise en charge globale de la schizopzhrénie. Malgré ce consensus peu de familles en bénéficient aujourd'hui. Le but de cette revue de littérature est donc d'explorer les différents obstacles à la mise en oeuvre de la psychoéducation familiale. Il s'agit aussi d'identifier des pistes de réflexion autour des facteurs limitant et favorisant sont utilisation au sein de la profession infirmière. Les principaux résultats de notre revue de littérature mettent en évidence un large consensus autour de la permanence de six catégories d'obstacles qui concernent les personnes, les institutions et le politique. Il s'agit de facteurs organisationnels, économiques et émotionnels, ainsi que de facteurs liés à la formation, à la communication et aux valeurs. Notre revue de littérature montre que les stratégies de mise en oeuvre de programmes de psychoéducation familiale devraient davantage intégrer les professionnels et bénéficiaires pendant tout le processus. De plus, si la formation des professionnels reste une recommandation prédominante, nous avons identifié que mobiliser les ressources du réseau de soins et les compétences dont font déjà preuve les infirmiers contribuaient de manière important à l'implantation de la psychoéducation familiale.