Le massage comme thérapie complémentaire dans soulagement de la douleur chez l'enfant et ses bénéfices pour la pratique infirmière

Dutoit Marie ; Kohler Pauline ; Maillat Anne-Laure ; Dumazy, Françoise (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2011.

Le produit du travail que nous avons réalisé se présente sous la forme d’une revue de littérature dont l’élaboration s’étend sur une période d’environ une année et demie. La problématique a rencontré de nombreuses modifications en cours de développement, mais a finalement abouti au questionnement suivant : « Dans quelle mesure le massage contribue-t-il au soulagement de la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le produit du travail que nous avons réalisé se présente sous la forme d’une revue de littérature dont l’élaboration s’étend sur une période d’environ une année et demie. La problématique a rencontré de nombreuses modifications en cours de développement, mais a finalement abouti au questionnement suivant : « Dans quelle mesure le massage contribue-t-il au soulagement de la douleur chez l’enfant atteint de maladie chronique et quels en sont les bénéfices pour la pratique infirmière ? ». Ce travail a pour objectifs : - d’acquérir des connaissances relatives aux bienfaits du massage sur l’enfant souffrant de douleurs - de reconnaître les bénéfices de celui-ci dans la pratique infirmière quotidienne. Ces connaissances et apprentissages permettront éventuellement d’étoffer une argumentation en faveur du massage. Celle-ci pourra alors être utilisée pour proposer cette pratique aux différents acteurs concernés. La méthodologie utilisée a débuté par la recherche d’informations concernant le recours aux massages, dans des situations de douleurs chez les enfants, au travers d’ouvrages professionnels. Après avoir développé notre problématique et sa pertinence pour la profession infirmière, nous avons réalisé des recherches dans les bases de données à notre disposition ; ceci afin d’apprécier et d’évaluer les données scientifiques à ce sujet. Au moyen des connaissances acquises, nous avons ensuite développé des pistes de réponses à notre problématique, puis avons mis en lumière certaines perspectives possibles. Les résultats obtenus ont confirmé que l’intégration des massages dans la prise en soins de la douleur chez les enfants suscite un questionnement qui a débuté il y a déjà plusieurs années et qui nécessite d’être confirmé par d’autres données scientifiques. Nous avons trouvé des réponses favorables à l’utilisation des massages dans le traitement de la douleur, mais également plus spécifiquement d’autres effets parallèles. Nous avons mis en évidence des perspectives qui permettront d’envisager quelques pistes en faveur de l’introduction des massages en tant que soin chez les enfants souffrant de douleurs. Finalement, cette revue de littérature apporte des informations relatives aux effets bénéfiques que les massages peuvent avoir sur l’enfant ainsi que pour les infirmiers et développe certaines perspectives destinées à valoriser et à promouvoir ce soin.