Faculté de médecine

Prescription médicamenteuse non psychotrope à la prison préventive de Champ-Dollon en 1997

Bindschedler, Marc ; Harding, Timothy-W. (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève : 2004 ; Méd. 10356.

Durant trois semaines, nous avons analysé la prescription médicamenteuse de 179 détenus, dont 77,9% d'étrangers, 87 % d'hommes, avec une moyenne d'âge de 34 ans (33,9[+ ou -]11,3). 90,5% des patients ressortent de la première consultation avec une prescription de médicaments. Les médicaments les plus prescrits sont les analgésiques, sans pour autant être excessivement représentés par... More

Add to personal list
    Résumé
    Durant trois semaines, nous avons analysé la prescription médicamenteuse de 179 détenus, dont 77,9% d'étrangers, 87 % d'hommes, avec une moyenne d'âge de 34 ans (33,9[+ ou -]11,3). 90,5% des patients ressortent de la première consultation avec une prescription de médicaments. Les médicaments les plus prescrits sont les analgésiques, sans pour autant être excessivement représentés par rapport aux prescriptions du monde libre. La prescription des psychotropes a déjà été analysée ailleurs, et n'est donc pas reprise dans notre étude. Notre étude démontre que le principe d'équivalence, édicté par le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines et traitements inhumains ou dégradants, qui vise à garantir des soins de qualité égale aux détenus et aux personnes libres, semble respecter en ce qui concerne la prescription médicamenteuse à l'égard de la quantité, des indications et des formes galéniques.