Faculté de médecine

Etude du diagnostic différentiel de l'embolie pulmonaire dans un collectif de patients ambulatoires

Bernard-Bagattini, Marie-Stéphanie ; Bounameaux, Henri (Dir.) ; Perrier, Arnaud (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève : 2002 ; Méd. 10293.

L'embolie pulmonaire (EP) demeure un diagnostic difficile à poser. Ce travail, est consacré à la problématique du diagnostic différentiel de l'embolie pulmonaire. En effet, 70 à 80% des patients chez lesquels une EP est suspectée quittent l'hôpital avec un autre diagnostic. L'analyse d'une base de données de patients admis aux urgences pour suspicion d'EP démontre que 30% d'entre eux... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L'embolie pulmonaire (EP) demeure un diagnostic difficile à poser. Ce travail, est consacré à la problématique du diagnostic différentiel de l'embolie pulmonaire. En effet, 70 à 80% des patients chez lesquels une EP est suspectée quittent l'hôpital avec un autre diagnostic. L'analyse d'une base de données de patients admis aux urgences pour suspicion d'EP démontre que 30% d'entre eux sortent avec un diagnostic de "douleur thoracique non spécifique", et un traitement purement symptomatique. En analyse multivariée, les variables associées à ce diagnostic étaient : un âge < 44 ans, le sexe féminin, une fréquence respiratoire < 20/min, l'absence de tachycardie, d'immobilisation récente, de dyspnée ou d'hémoptysie. Sur la base des variables inclues dans cette base de données, il n est malheureusement pas possible de prédire ce diagnostic sur la base de la seule clinique. Une étude prospective définissant de manière plus précise les attributs de la douleur thoracique permettrait peut-être d'affiner une telle approche.