Analyse de rejet en mammographie : comparaison diagnostic/dépistage

Dubuis, Carole ; Mottola, Virginie ; Richli Meystre, Nicole (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2011.

La mammographie est le moyen le plus efficace pour détecter et suivre l’évolution d’un cancer du sein. Il existe deux contextes de mammographie : la mammographie diagnostique et la mammographie de dépistage. Plusieurs éléments les différencient, mais toutes deux sont réalisées par le/la technicien(ne) en radiologie médicale (TRM) avec une technique d’examen identique. Le TRM a la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La mammographie est le moyen le plus efficace pour détecter et suivre l’évolution d’un cancer du sein. Il existe deux contextes de mammographie : la mammographie diagnostique et la mammographie de dépistage. Plusieurs éléments les différencient, mais toutes deux sont réalisées par le/la technicien(ne) en radiologie médicale (TRM) avec une technique d’examen identique. Le TRM a la responsabilité d’obtenir une mammographie de qualité en minimisant les doses d’irradiation. Le principal moyen pour diminuer cette dose est d’effectuer des mammographies de qualité suffisantes pour ne pas avoir à les répéter. L’objectif de l’étude est d’effectuer une analyse de rejet de clichés mammographiques ; en identifiant les causes de non-conformité des rejets et en déterminant les taux de rejet en diagnostique, en dépistage et globalement. Pour cela, un questionnaire anonyme a été rempli par les TRM à chaque rejet d’un cliché mammographique dans huit établissements différents ; puis une étude statistique a été réalisée grâce aux données récoltées. Les résultats de l’étude ont démontré que la cause principale des clichées rejetés est le positionnement (86%) et que le taux de rejet global en mammographie atteint 2.5%. En ce qui concerne les deux contextes, le taux de rejet pour le dépistage est de 2.9%, alors qu’en mammographie diagnostique celui-ci est de 2.0%. Ces résultats révèlent que les TRM rejettent d’avantage de clichés en mammographie de dépistage, malgré la technique d’examen et les critères de réussite semblables. Par conséquent, les patientes inclues dans le programme de dépistage risquent une irradiation supplémentaire.