L'observance thérapeutique des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) au cours de leur réhabilitation pulmonaire

Margot, Stefan ; Rivière, Yann ; Gaudin, Corinne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2011.

Introduction : Plusieurs études ont montré l’importante prévalence de la bronchopneumonie chronique obstructive à travers le monde et les coûts liés à cette pathologie augmentent régulièrement. La réhabilitation pulmonaire (R.P.), une prise en charge dont l’efficacité est prouvée, a pour objectifs d’améliorer la symptomatologie des patients, leur qualité de vie et de diminuer... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : Plusieurs études ont montré l’importante prévalence de la bronchopneumonie chronique obstructive à travers le monde et les coûts liés à cette pathologie augmentent régulièrement. La réhabilitation pulmonaire (R.P.), une prise en charge dont l’efficacité est prouvée, a pour objectifs d’améliorer la symptomatologie des patients, leur qualité de vie et de diminuer les exacerbations de la maladie. Malgré les bénéfices pour les patients, ces derniers font régulièrement preuve d’une observance thérapeutique insuffisante pour contrôler leur maladie. Objectif : Identifier les facteurs influençant l’observance thérapeutique des patients atteints de BPCO, au cours de leur réhabilitation pulmonaire. Méthode : Revue de la littérature qualitative, par synthèse thématique. Résultats : L’analyse des résultats de six études qualitatives a permis d’identifier cinq facteurs principaux influençant l’observance thérapeutique des patients : les relations interpersonnelles, les objectifs des patients, leurs représentations de la R.P., les retentissements de la maladie et les questions logistiques. Tous ces facteurs, relevés par les patients, influencent leur décision à commencer leur RP et à la continuer. Discussion : Certains facteurs sont clairement identifiés, ils exercent également une influence les uns sur les autres. Plusieurs peuvent être directement influencés par les professionnels pour améliorer l’observance, tandis que d’autres doivent rester à l’esprit des soignants pour mener à bien la prise en charge et influencer l’observance. Conclusion : La connaissance de ces facteurs permettrait d’améliorer l’observance thérapeutique des patients qui pourraient ainsi davantage profiter des bénéfices prouvés de la R.P.