Thérapie bi-manuelle lors de la rééducation du membre supérieur post-AVC : méthodes et modalités d'application

Aubertin, Sarah ; Esteves, Melissa ; Currat, Damien (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2011.

Type d’étude : revue de la littérature Introduction : la thérapie bi-manuelle est un concept récent. Alternative à la thérapie par la contrainte, elle est applicable durant toute la rééducation. Elle permet de travailler les membres supérieurs simultanément en réalisant une tâche, de façon symétrique ou non. Objectif : identifier les méthodes et modalités d’application de la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Type d’étude : revue de la littérature Introduction : la thérapie bi-manuelle est un concept récent. Alternative à la thérapie par la contrainte, elle est applicable durant toute la rééducation. Elle permet de travailler les membres supérieurs simultanément en réalisant une tâche, de façon symétrique ou non. Objectif : identifier les méthodes et modalités d’application de la thérapie bi-manuelle dans le cadre de la rééducation du membre supérieur post-AVC en phase chronique. Méthodes : les recherches ont été réalisées à partir de Medline, PEDro, CINAHL, Web of Science et Cochrane Library entre septembre 2009 et décembre 2010. Les études traitant de population pédiatrique/saine, d’autres parties du corps, évaluant les effets neurophysiologiques de la thérapie ou incluant une approche uni-manuelle ont été exclues. Résultats et synthèse : sept études ont été sélectionnées. Plusieurs méthodes ont été relevées : robot-assisté, BATRAC, avec stimulation électrique, avec miroir et sans matériel spécifique. Les modalités comme la symétrie, l’approche proximale ou l’intensité selon les répétitions ou en fonction de la durée dans le temps ont pu être notées. Discussion et conclusion : Les différentes possibilités relevées dans ce travail sont à appliquer selon les objectifs du traitement. Présentant chacune des aspects intéressants, elles permettent de travailler plusieurs paramètres. La thérapie bi-manuelle semble être une alternative intéressante en neuro-réhabilitation, car elle permet au thérapeute une adaptabilité importante selon le degré de récupération et les attentes du patient.