Les pratiques informationnelles des usagers internes du Service d'Information Documentaire Spécialisé du Muséum d'histoire naturelle et du Musée d'histoire des sciences de la Ville de Genève

Géroudet, Bastien ; Michel, Jean (Dir.)

Mémoire de master : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; MASID 10.

Le mandat qui a donné lieu à la rédaction du présent travail de master était de réaliser une enquête auprès des usagers internes du Service d’Information Documentaire Spécialisé du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève et de sa filiale le Musée d’histoire des sciences de la Ville de Genève, et ce afin d’identifier leurs pratiques informationnelles, dans... More

Add to personal list
    Résumé
    Le mandat qui a donné lieu à la rédaction du présent travail de master était de réaliser une enquête auprès des usagers internes du Service d’Information Documentaire Spécialisé du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève et de sa filiale le Musée d’histoire des sciences de la Ville de Genève, et ce afin d’identifier leurs pratiques informationnelles, dans l’objectif final de permettre un repositionnement du service en adéquation avec celles-ci. En effet, la responsable du Service d’Information Documentaire Spécialisé avait l’impression que les ressources, services et outils mis à la disposition du public cible de ce dernier, lequel est composé de chercheurs en sciences naturelles des huit départements scientifiques du Muséum d’histoire naturelle, de chercheurs rattachés au Musée d’histoire des sciences, de collaborateurs rattachés aux départements des relations extérieures du Muséum d’histoire naturelle, d’étudiants des cycles supérieurs ainsi que de bénévoles, étaient sous-exploités. L’enquête en question a été réalisée en deux volets : le premier, quantitatif, a consisté en l’administration d’un questionnaire électronique aux différents usagers internes, ayant pour but d’étudier la relation entretenue par ces derniers avec le service et l’information au sens large du terme, tandis que le second, qualitatif, s’est manifesté par la conduite d’entretiens semi-directifs et collectifs auprès de répondants au questionnaire sélectionnés en fonction de caractéristiques de leurs profils jugées pertinentes dans le cadre de l’enquête, dans le but d’approfondir des thèmes représentatifs des pratiques informationnelles des usagers. Il a ainsi été découvert que le Service d’Information Documentaire Spécialisé se situe au sein d’une masse documentaire rendue omniprésente par la démocratisation d’Internet et que, bien que le World Wide Web et les collections personnelles de ses usagers internes occupent désormais une place prépondérante dans les pratiques informationnelles de ces derniers, il demeure indispensable dans le cadre de leurs travaux de recherche et qu’il est malgré tout encore fréquemment utilisé. L’enquête a par contre permis de révéler que l’offre d’informations documentaires numériques du service est peu connue des usagers internes en raison d’un manque de communication à ce sujet, mais aussi qu’une partie du public à desservir considère que les fonds ne sont pas adaptés à ses besoins informationnels. Il a par conséquent été recommandé au Service d’Information Documentaire Spécialisé de communiquer davantage avec ses usagers internes au sujet de son offre documentaire et des outils qu’il leur propose, de les former à l’utilisation de ces outils, de redéfinir son public cible, ainsi que, finalement, de l’impliquer dans le processus de sélection des acquisitions.