Nouveau concept de présentation pour la Médiathèque musicale du Valais

Perrin Piasenta, Sophie ; Boder, Alexandre (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2011 ; TDB 2154.

Le monde musical est aujourd’hui en pleine mutation. Au sein de ces changements et du développement de l’offre numérique, les bibliothèques musicales doivent se repositionner. Dans le cadre de la refonte de la Médiathèque musicale du Valais, ce travail a pour but de fournir des pistes pour le nouveau concept de présentation de cette dernière. Il s’agit avant tout de mettre en valeur... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le monde musical est aujourd’hui en pleine mutation. Au sein de ces changements et du développement de l’offre numérique, les bibliothèques musicales doivent se repositionner. Dans le cadre de la refonte de la Médiathèque musicale du Valais, ce travail a pour but de fournir des pistes pour le nouveau concept de présentation de cette dernière. Il s’agit avant tout de mettre en valeur la richesse de la collection proposée, mais également de proposer une offre numérique qui soit d’actualité. Ce travail s’appuie sur une revue de littérature, mais également sur une recherche approfondie des institutions similaires en Europe francophone. Des visites dans les principales bibliothèques musicales de Suisse Romande sont venues compléter le panorama. Cet état de l’art général, mis en regard de l’état des lieux et des besoins de la Médiathèque musicale du Valais, permet de dresser les grandes tendances adaptables à ce cas. Ce ne sont pas des solutions toutes prêtes qui sont établies, mais des propositions qui sont encore à examiner en fonction de leur faisabilité dans les quatre prochaines années. Un chapitre particulier fait part de l’intégration à venir du fonds choral de l’Association Valaisanne des Chefs de Chœur à la collection musicale actuelle, disponible en libre-accès. Si ce travail ne propose pas de solutions toutes faites, c’est en raison de cet état transitoire actuel que subit le monde de la musique. Les perspectives d’avenir à long terme sont encore bien trop incertaines pour prendre des décisions définitives. J’espère que les conclusions qui en découlent permettront à d’autres institutions d’en tirer parti pour développer leur offre musicale en regard de ces grands changements encore instables.