Tourisme, mobilités et développement régional dans les Alpes suisses : Montreux, Finhaut et Zermatt du XIXe siècle à nos jours

Guex, Delphine

Neuchâtel : Editions Alphil-Presses universitaires suisses, 2016

ISBN: 9782889301256

Le tourisme et les mobilités sont au coeur de l’économie actuelle. Pourtant, pendant longtemps, seul un petit nombre d’individus avait les moyens de se déplacer. Ce livre s’attache, à travers les trajectoires de trois stations, à comprendre la manière dont évoluent des territoires concernés par le tourisme et les mobilités, et questionne la notion de valeur territoriale. Grâce à... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le tourisme et les mobilités sont au coeur de l’économie actuelle. Pourtant, pendant longtemps, seul un petit nombre d’individus avait les moyens de se déplacer. Ce livre s’attache, à travers les trajectoires de trois stations, à comprendre la manière dont évoluent des territoires concernés par le tourisme et les mobilités, et questionne la notion de valeur territoriale. Grâce à une réflexion transdisciplinaire au croisement de l’économie territoriale, de la sociologie, de l’histoire et de la géographie, cet ouvrage propose de comprendre le développement d’un territoire à travers la manière dont il est concerné par les mobilités : la mobilité des personnes, c’est-à-dire des consommateurs (et en premier lieu des touristes) et des travailleurs, mais aussi la mobilité des connaissances et de l’information, ainsi que la mobilité sur les marchés. De nos jours en effet, dans un monde «hypermobile», les lieux doivent être connectés aux autres. Nécessaires, ces mises en réseaux tendent néanmoins à une certaine standardisation des territoires. Or, pour attirer des touristes, de l’attention médiatique, et des investisseurs, les territoires doivent se démarquer ! C’est ce processus de mise en scène et de construction de la valeur que présente ce livre. Ces aspects sont étudiés pour le cas particulier des trajectoires socioéconomiques de stations touristiques suisses (Finhaut, Montreux, et Zermatt). On montre comment, d’un côté, ces territoires se sont inscrits, selon les époques, dans les mobilités, et comment, d’un autre côté, ces territoires ont pu combiner et réguler les effets locaux de ces mobilités.