Effet de la rééducation vestibulaire chez les enfants malentendants avec déficits d’équilibre et de posture et un retard de développement moteur

Bauer, Natalia ; Marty, Noémie ; Balthazard, Pierre (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2016.

Introduction : En 2011, la prévalence de la surdité chez les enfants était de 1 à 6 pour 1000. Des déficits du système vestibulaire sont retrouvés chez environ 70% de ces enfants. Malgré ces observations, il n’existe toujours pas de dépistage automatique des déficits de développement moteur pour cette population. De plus, l’efficacité du traitement mis en place pour de tels... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Introduction : En 2011, la prévalence de la surdité chez les enfants était de 1 à 6 pour 1000. Des déficits du système vestibulaire sont retrouvés chez environ 70% de ces enfants. Malgré ces observations, il n’existe toujours pas de dépistage automatique des déficits de développement moteur pour cette population. De plus, l’efficacité du traitement mis en place pour de tels déficits reste largement inconnue. L’objectif de ce travail est de déterminer l’efficacité d’une rééducation vestibulaire chez les enfants malentendants avec déficits d’équilibre et de posture, présentant, un retard de développement moteur. Méthode : La recherche documentaire a été effectuée sur les bases de données MEDLINE version PubMed, CINHAL, Kinedoc, PEDRo et Cochrane Library de juillet 2015 à janvier 2016. Les outcomes retenus pour évaluer l’efficacité de la rééducation vestibulaire sont la compétence motrice, l’équilibre et la posture. La grille d’analyse « Critical Review Form- Quantitative Studies » de Law et al. (1998) a été utilisée pour évaluer la qualité méthodologique des études. Résultats : Cinq études ont été sélectionnées. Leur qualité méthodologique varie de 12 à 16/17 sur la grille Law et al. (1998). La rééducation vestibulaire permet une amélioration significative (p<0.05) des compétences motrices, de l’équilibre et du contrôle posturale. Conclusion : Par les résultats obtenus, nous constatons que la rééducation vestibulaire a une influence positive sur le développement moteur de l’enfant sourd. Nous pensons qu’il serait nécessaire de faire une étude pour établir l’intervention optimale (durée, fréquence et types d’exercice) pour ce type de population avec déficiences auditives neurosensorielles.