Tourner les pages pour mieux tourner la page : projet créatif autour de la lecture destiné aux jeunes délinquants du Centre éducatif fermé de Pramont

Del Nostro, Laura ; Dubosson, Françoise (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2016 ; TDB 2294.

Le présent travail de Bachelor a été réalisé sur mandat de LIRE LIVE, une association qui a pour objectif d’apporter une aide aux jeunes en rupture, par le biais de la lecture. Il s’agit d’une forme de prestation personnelle dictée par un juge des mineurs. Les bénévoles de LIRE LIVE, qui s’impliquent ainsi depuis 2010 dans l’accompagnement de ces jeunes, souhaitent aujourd’hui... More

Add to personal list
    Résumé
    Le présent travail de Bachelor a été réalisé sur mandat de LIRE LIVE, une association qui a pour objectif d’apporter une aide aux jeunes en rupture, par le biais de la lecture. Il s’agit d’une forme de prestation personnelle dictée par un juge des mineurs. Les bénévoles de LIRE LIVE, qui s’impliquent ainsi depuis 2010 dans l’accompagnement de ces jeunes, souhaitent aujourd’hui étendre leur action en intervenant dans des centres éducatifs fermés, afin de tenter de sensibiliser les jeunes à l’importance que peuvent prendre les livres durant leur placement. Ce projet va donc dans le sens de la réforme de la loi sur le Droit pénal des mineurs de 2007, qui met l’accent sur l’accompagnement éducatif qu’il convient d’apporter à ces jeunes. Ce travail présente deux finalités principales. Il s’agit premièrement de fournir une réflexion globale sur la lecture et la création à l’adolescence, en se focalisant ensuite sur les jeunes en difficulté qui sont souvent en conflit avec la culture écrite. En second lieu, partant du postulat que le livre peut représenter, au-delà du potentiel de distraction, un outil d’aide à la (re)construction personnelle, des actions concrètes sont proposées en vue d’être mises en place au sein du Centre éducatif fermé de Pramont. Si l’équipe éducative propose déjà ponctuellement quelques activités attrayantes, les nombreux livres à disposition des jeunes ne sont, eux, pas adaptés à ce public. Une rencontre avec le personnel de Pramont et des entretiens individuels avec les jeunes placés ont ainsi permis d’aiguiller la recherche de lectures plus adéquates et de quelques pistes d’ateliers créatifs, qui sont suggérés dans ce travail. De manière globale, il ressort de ces entretiens que les jeunes placés cherchent des livres pouvant les distraire et transmettant un message positif. Ce travail présente également des recommandations à l’usage des bénévoles de LIRE LIVE chargés de mettre en place le projet, telles que l’importance de créer un lien de confiance avec les jeunes avant de proposer cette démarche. Celui-ci pourra notamment s’installer en adoptant une attitude bienveillante dénuée de jugement. Une autre recommandation serait de ne pas avoir des attentes trop élevées par rapport aux résultats, l’effort devant être mis avant tout dans l’intention de susciter un intérêt chez les jeunes, en insistant sur la notion de plaisir dans la lecture. Si ce projet pilote s’appuie ainsi sur les besoins du Centre de Pramont et sur les souhaits exprimés par les jeunes qui y sont placés, il peut également servir de base à d’autres actions culturelles menées en milieu fermé.