Didacticiel pour la gestion des données de recherche au sein de l'Institut de plurilinguisme de Fribourg

Lonati, Sara ; Schneider, René (Dir.)

Mémoire de master : Haute école de gestion de Genève, 2016 ; MASID 47.

Sous la dictée du programme européen Horizon 2020, la gestion des données de recherche (GDR) est devenue l’un des enjeux majeurs des institutions scientifiques suisses auxquels faire face. Dans cet environnement en évolution très rapide, les bibliothèques universitaires, les archives et les centres de documentation sont appelés à jouer un rôle primaire dans les services de gestion et... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Sous la dictée du programme européen Horizon 2020, la gestion des données de recherche (GDR) est devenue l’un des enjeux majeurs des institutions scientifiques suisses auxquels faire face. Dans cet environnement en évolution très rapide, les bibliothèques universitaires, les archives et les centres de documentation sont appelés à jouer un rôle primaire dans les services de gestion et d’archivage des données, ainsi que d’accompagnement et de formation des chercheurs de toutes les disciplines, y compris les sciences humaines et sociales (SHS). Pour ce faire, la formation des professionnels de l’information destinés à accomplir ces nouvelles tâches est devenue prioritaire, surtout dans les SHS, plutôt réfractaires aux enjeux de l’open data à cause des spécificités de leurs données. Dans le cadre du projet national de formation des formateurs Train2Dacar, ce travail a pour objet la création d’un cours en présentiel sur la GDR dans les SHS, partant de l’exemple complexe de l’Institut de plurilinguisme (IDP) de Fribourg et de son Centre scientifique de compétence sur le plurilinguisme (CSP). Afin de pouvoir réaliser notre but, après le rappel à la littérature pour les spécificités et les problématiques des données des SHS, un échantillon représentatif des formations à la GDR dans ce domaine scientifique est analysé. Pour passer de la théorie à notre cas concret, l’analyse des données produites par les chercheurs de l’Institut en sociolinguistique, psycholinguistique et didactique des langues, ainsi que l’évaluation des services de GDR mis sur pied par le Centre de documentation du CSP représentent un point essentiel du travail. Cette étude est préparatoire à la conceptualisation des unités d’apprentissage et au développement des activités, basées sur les fondements de la didactique et sur les pratiques de la « ludo-andragogie ». La planification du cours s’encadre également dans le contexte de la formation Train2Dacar, prévue en automne 2016 à Genève et à Zurich, avec une réflexion sur les limites du dispositif formatif et des recommandations pour son déroulement. Pour conclure, des pistes de transposition du dispositif sous format elearning sont proposées pour la valorisation et la capitalisation du savoir lié à la GDR au sein de l’Institut.