Impact de la prévention de l'obésité sur le lieu de travail : travail de Bachelor

Graells, Madison ; Vianin, Mégane ; Bucher Della Torre, Sophie (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2016.

Suisse et dans le monde. Ses consequences peuvent etre somatiques, psychologiques, sociales et financieres. La prevention de l’obesite est l’un des defis principaux de la sante publique. Dans ce contexte, de nombreuses strategies de prevention ciblees sur l’alimentation et l’activite physique ont emerge et sont mises en place dans differents ≪ settings ≫ dont le lieu de travail. Les... More

Add to personal list
    Résumé
    Suisse et dans le monde. Ses consequences peuvent etre somatiques, psychologiques, sociales et financieres. La prevention de l’obesite est l’un des defis principaux de la sante publique. Dans ce contexte, de nombreuses strategies de prevention ciblees sur l’alimentation et l’activite physique ont emerge et sont mises en place dans differents ≪ settings ≫ dont le lieu de travail. Les buts de ce travail sont 1) de verifier l’efficacite des programmes de prevention sur le lieu de travail sur la prevalence de l’obesite et sur les ≪ outcomes ≫ en lien, 2) de determiner les composantes les plus efficaces de ces programmes et 3) d’obtenir l’avis d’experts du domaine de la sante publique sur les methodes d’evaluation de ces programmes. Methodes : Nous avons procede a une revue de revues systematiques et metaHanalyses afin d’atteindre les deux premiers buts. Les recherches ont ete effectuees sur les bases de donnees Pubmed et Cinhal a l’aide de motsHcles determines au prealable. Les revues ont ete incluses ou exclues selon des criteres predefinis. La qualite des revues selectionnees a ete analysee a l’aide d’une grille standardisee et les donnees extraites a l’aide de differentes tables. Les resultats ont ete completes grace a trois interviews d’experts. Les interviews se sont deroulees dans un style journalistique et les informations obtenues ont ete analysees, comparees et synthetisees. Resultats : Nous avons selectionne dix revues, dont huit revues systematiques et deux metaHanalyses. Selon la grille standardisee, quatre revues sont qualifiees de qualite positive et six revues sont de qualite neutre. La majorite des resultats de ces revues soulevent un effet positif des programmes de prevention de l’obesite sur le lieu de travail. La qualite des etudes incluses dans ces revues est generalement faible a moderee. Peu d’auteurs emettent des conclusions quant a l’efficacite de ces programmes. Les revues analysees ne permettent pas de definir les composantes les plus efficaces de ces programmes, mais il semblerait que les programmes a composantes multiples, incluant des interventions environnementales et individuelles soient les plus efficaces. Enfin, les experts ont releve que les essais cliniques randomises, ≪ gold standard ≫ pour l’evaluation d’etudes d’intervention, ne semblent pas adaptes aux interventions de sante publique. Une utilisation mixte des methodes quantitatives et qualitatives, la prise en compte de l’environnement et le choix d’indicateurs adaptes a la question de recherche pourraient ameliorer l’evaluation de ces programmes. Conclusion : Les programmes de prevention de l’obesite sur le lieu de travail, et principalement les programmes a composantes multiples, semblent avoir un effet positif sur la prevalence de l’obesite et les ≪ outcomes ≫ en lien. Les difficultes d’evaluation de ces interventions limitent les preuves scientifiques de leur efficacite. L’evaluation systematique de ces programmes et l’utilisation de nouvelles methodes telles que ≪ l’evaluation realiste ≫ augmenteraient les preuves de l’efficacite de ces programmes.