Promotion infirmière : la mobilité des personnes âgées : travail de Bachelor

Luyet, Cécilia ; Rodriguez, Christian ; Chabal, Laurent (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de santé Genève, 2016.

Thème. Plusieurs études cherchent à démontrer que l’hospitalisation est un facteur de risque pour la perte de mobilité chez la personne âgée, principalement dans les unités de soins aigus. Une perte de mobilité entraine des répercussions multi-systémiques et augmente le risque d’isolement social et de dépression. En prévision du vieillissement de la population, il est important... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Thème. Plusieurs études cherchent à démontrer que l’hospitalisation est un facteur de risque pour la perte de mobilité chez la personne âgée, principalement dans les unités de soins aigus. Une perte de mobilité entraine des répercussions multi-systémiques et augmente le risque d’isolement social et de dépression. En prévision du vieillissement de la population, il est important de se demander, comment et par quels moyens l’infirmier peut intervenir pour favoriser le développement de comportements de santé positifs liés à la mobilité chez la personne âgée hospitalisée et sa famille. Contenus. Ce travail est une revue de littérature analysant un total de six articles. Les recherches ont été menées sur différentes bases de données, parmi lesquelles Cinahl, PubMed et BDSP. Les articles concernant les interventions infirmières, les personnes âgées hospitalisées, la mobilité et l’approche systémique familiale ont été retenus. Discussion. Les différents articles analysés exposent des résultats similaires. Ceux-ci proposent des interventions telles que, la promotion de la mobilité, la mise en place de programmes de mobilité adaptés aux personnes âgées, l’amélioration des connaissances gériatriques au sein de l’équipe infirmière, une prise en soins interdisciplinaire de la personne âgée, l’utilisation d’échelles permettant d’évaluer et surveiller la mobilité et finalement l’inclusion dans le processus de soins de la famille. C’est dans cette optique que le choix du modèle de McGill est apparu comme approprié à cette démarche.