Faculté des sciences

Trace metal partitioning in freshwater as a function of environmental variables and its implications for metal bioavailability

Vignati, Davide ; Dominik, Janusz (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Genève : 2003 ; Sc. 3477.

La répartition des métaux traces (Al, Ti, V, Cr, Mn, Fe, Co, Ni, Cu, Zn, As, Mo, Cd, Sb, Pb et U) entre la matière en suspension (MES), les colloïdes et la vraie solution a été étudiée dans des milieux aquatiques contrastés (rivières, lacs, réservoirs). En général, Al, Ti et Pb montrent une forte affinité pour la MES et les colloïdes ; tandis que As, Mo, Sb, et U sont normalement... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La répartition des métaux traces (Al, Ti, V, Cr, Mn, Fe, Co, Ni, Cu, Zn, As, Mo, Cd, Sb, Pb et U) entre la matière en suspension (MES), les colloïdes et la vraie solution a été étudiée dans des milieux aquatiques contrastés (rivières, lacs, réservoirs). En général, Al, Ti et Pb montrent une forte affinité pour la MES et les colloïdes ; tandis que As, Mo, Sb, et U sont normalement transportés dans la vraie solution. Par contre, la distribution des autres éléments dans les trois phases dépend des paramètres environnementaux (pH, force ionique, géologie du bassin) et peut être expliquée seulement en partie par l'association des métaux avec les colloïdes. Cette étude souligne donc l'importance de connaître les paramètres caractéristiques de chaque système, qui sont par ailleurs difficilement reproductibles dans le laboratoire, pour modéliser la répartition des métaux traces dans des conditions naturelles.