Faculté des sciences économiques et sociales

Risque de change, entreprise et investisseur : Le cas du marché suisse des actions

Häberle, Rainer ; Pasquier-Rocha, Jacques (Dir.) ; Gaudard, Gaston (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Fribourg : 1999.

Cette thèse a pour objectif de cerner le rôle du risque de change à un niveau beaucoup plus restreint, celui de l’entreprise et de l’investisseur, avec l’exemple du marché suisse des actions. Son importance n’en est cependant pas moindre. Au niveau de l’entreprise, les taux de change représentent un facteur essentiel de la stratégie d’internationalisation. Leur influence sur le... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette thèse a pour objectif de cerner le rôle du risque de change à un niveau beaucoup plus restreint, celui de l’entreprise et de l’investisseur, avec l’exemple du marché suisse des actions. Son importance n’en est cependant pas moindre. Au niveau de l’entreprise, les taux de change représentent un facteur essentiel de la stratégie d’internationalisation. Leur influence sur le résultat des entreprises est considérable, même si l’on se limite aux effets les plus visibles. Pour l’investisseur en actions, le rôle des taux de change n’est pas non plus négligeable. Le risque de change peut représenter une part essentielle du risque total d’un investissement. Si l’exposition au risque de change inhérente à un investissement en actions étrangères paraît évidente, elle ne devrait a priori pas être moins importante pour des entreprises ‘domestiques’ comme Nestlé, Roche, Logitech qui réalisent la presque totalité de leur chiffre d’affaires à l’étranger. L’exposé de ces résultats de recherche suit le développement suivant. Tout d’abord on cherchera à établir de quelle manière l’entreprise est affectée par le risque de change. L’analyse de l’effet des variations des taux de change sur l’entreprise sera ensuite élargie en adoptant le point de vue de l’investisseur en actions. Sur cette base, un modèle de l’exposition des actions au risque de change sera proposé et appliqué au marché boursier suisse. L’objectif principal de ce modèle est de déterminer si, et le cas échéant comment, les variations sur les marchés de change affectent l’évaluation des actions en bourse. L’ensemble de l’étude s’intéresse en d’autres termes à la question de savoir si le risque de change est une source de risque distincte qui affecte aussi bien l’entreprise que l’investisseur et qui se manifeste dans l’évaluation boursière des actions.