Faculté des sciences

MOCA : un modèle componentiel dynamique pour les systèmes multi-agents organisationnels

Amiguet, Matthieu ; Müller, Jean-Pierre (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel : 2003 ; 1681.

Les systèmes multi-agents (SMA) sont une émanation de l'intelligence artificielle distribuée dans laquelle on s'intéresse au comportement global de sociétés d'agents logiciels. Lorsque les interactions d'une telle société on tendance à se stabiliser sur des motifs stables, on peut être tenté de factoriser la description du système par ces motifs. On obtient alors ce qu'on appelle... Di più

Aggiungi alla tua lista
    Résumé
    Les systèmes multi-agents (SMA) sont une émanation de l'intelligence artificielle distribuée dans laquelle on s'intéresse au comportement global de sociétés d'agents logiciels. Lorsque les interactions d'une telle société on tendance à se stabiliser sur des motifs stables, on peut être tenté de factoriser la description du système par ces motifs. On obtient alors ce qu'on appelle l'approche organisationnelle des SMA. Cette thèse propose un modèle pour les systèmes multi-agents organisationnels qui permet 1) de décrire des motifs de comportements globaux, appelés organisations 2) de les instancier dans une société d'agents en exécution sous forme de groupes et de rôles. Une attention particulière est portée aux problèmes de conflits de rôles au sein d'un agent. De plus, le choix d'une architecture componentielle permet de maximiser la réutilisabilité des organisations. L'approche choisie, en permettant un contrôle strict de toutes les interactions inter- et intra-agent, ouvre des voies vers une validation modulaire des SMA. Ce modèle, nommé MOCA, a été implémenté sous forme d'une plate-forme organisationnelle, bâtie au-dessus de plate-forme multi-agents MadKit d'Olivier Gutknecht et Jacques Ferber