Enseignement d’une langue étrangère au primaire : Apprentissage du vocabulaire d’allemand par différentes modalités sensorielles de perception : effets sur la motivation des élèves et sur le réinvestissement du vocabulaire

Giacuzzi, Leslie ; Rey, Justine ; Wokusch, Susanne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2015 ; mp0746.

« La représentation multimodale est une garantie contre l’oubli de ce mot. » (Hermann, p. 37, cité dans Wokusch, 1997). Notre travail de recherche est axé sur l’apprentissage du vocabulaire allemand, par différents ateliers impliquant plusieurs sens. La partie théorique permet de mieux comprendre la pertinence de l’apprentissage du vocabulaire par différentes modalités... More

Add to personal list
    Résumé
    « La représentation multimodale est une garantie contre l’oubli de ce mot. » (Hermann, p. 37, cité dans Wokusch, 1997). Notre travail de recherche est axé sur l’apprentissage du vocabulaire allemand, par différents ateliers impliquant plusieurs sens. La partie théorique permet de mieux comprendre la pertinence de l’apprentissage du vocabulaire par différentes modalités sensorielles. De plus, nous nous intéressons aux facteurs impliqués dans la motivation des apprentissages chez les élèves. Enfin, nous définissons ce que signifie pour nous le réinvestissement du vocabulaire dans des situations de productions langagières. Le dispositif que nous avons imaginé pour la partie pratique comprend un atelier visuel, un atelier gestuel et un atelier auditif, dans lesquels les élèves apprennent leur vocabulaire d’allemand. Ces ateliers sont intégrés à des leçons d’allemands et durent environ dix minutes. Le dispositif a duré quatre semaines. Nos deux hypothèses de recherche sont les suivantes : L’apprentissage du vocabulaire par différentes modalités de perception, permettrait aux élèves d’intégrer et de réinvestir le vocabulaire dans des situations orales concrètes. De plus, l’apprentissage du vocabulaire par ce dispositif, aurait une influence positive sur la motivation des élèves. Malheureusement, nos conditions ne nous ont pas permis d’obtenir des résultats convainquant pour confirmer toutes nos hypothèses de recherche. En revanche, nos résultats prouvent que le plaisir de l’élève à effectuer la tâche est lié à son sentiment de progression. Plus un élève progresse dans ses apprentissages, plus il a du plaisir et inversement. Moins l’élève progresse dans ses apprentissages, moins il a du plaisir et inversement.