Les différences liées au genre de l’élève dans les interactions enseignants et élèves en classe de langues étrangères : une étude de cas

Ceratti, Odile ; Dahlgren, Nathalie ; Martin, Boris (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp6098.

Ce mémoire porte sur les différences liées au genre de l’élève dans les interactions entre enseignants et élèves en classe de langues étrangères. Il vise, dans le cadre d’une étude de cas, à identifier ces différences et à formuler des hypothèses sur les éléments susceptibles de les influencer. L’étude a été menée auprès de deux gymnases vaudois dans deux classes qui se... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire porte sur les différences liées au genre de l’élève dans les interactions entre enseignants et élèves en classe de langues étrangères. Il vise, dans le cadre d’une étude de cas, à identifier ces différences et à formuler des hypothèses sur les éléments susceptibles de les influencer. L’étude a été menée auprès de deux gymnases vaudois dans deux classes qui se distinguent par le profil de formation des élèves. En effet, la première classe 2EC accueille des élèves en deuxième année de filière culture générale et commerce et la deuxième des élèves en 3ème année maturité. Nous avons, à l’aide d’un dictaphone et d’une grille d’observation, relevés les interactions verbales et non verbales entre élèves et enseignants. Notre travail se focalise sur la retranscription de quatre séquences d’enseignement en langues étrangères, à savoir deux d’allemand (classe 2EC) et deux d’anglais (classe 3M). Leurs paramètres commun étant une action didactique axée sur de l’analyse littéraire. Les retranscriptions ont ensuite fait l’objet d’une analyse quantitative et qualitative, reprenant principalement la méthodologie proposée dans la littérature consacrée au genre. La distribution des interactions entre enseignants et élèves ont été codées en fonction du genre de l’élève et du type d’intervention. Notre analyse quantitative a démontré des points de convergences avec les apports théoriques de la littérature, notamment un écart significatif au niveau du sexe de l’élève dans le type et la distribution des interactions. Dans une dimension plus qualitative, nous avons focalisé notre attention sur les types de feedbacks distribués par l’enseignant aux élèves. L’élaboration de ce mémoire a pour objectif de fournir des outils de réflexion pour neutraliser, dans la mesure du possible, une inégalité existante entre filles et garçons.