Quelles pratiques intégratives sont privilégiées par des enseignants secondaires lorsqu’ils accueillent en stage un élève de classe D ?

Savoy, Bernard (Dir.)

Mémoire de master spécialisé : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp6010.

Ce Mémoire professionnel propose d’analyser certaines pratiques intégratives favorisées par des enseignants secondaires, lorsqu’ils accueillent dans leur classe respective un élève provenant d’une classe de développement du canton de Vaud. Le contexte de cette recherche est celui d’un établissement secondaire ordinaire. Plus précisément, l’objectif de cet écrit est de mieux... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce Mémoire professionnel propose d’analyser certaines pratiques intégratives favorisées par des enseignants secondaires, lorsqu’ils accueillent dans leur classe respective un élève provenant d’une classe de développement du canton de Vaud. Le contexte de cette recherche est celui d’un établissement secondaire ordinaire. Plus précisément, l’objectif de cet écrit est de mieux appréhender l’encadrement des stages d’intégration de trois semaines organisés dans cette école. Ces expériences sont généralement proposées aux élèves qui ont le projet de rejoindre le système d’enseignement régulier. En effet, lorsque les lacunes scolaires ont pu être suffisamment comblées, l’intention première reste l’obtention du certificat de voie générale. Ce choix paraît d’autant plus judicieux qu’il facilite l’entrée dans le monde de la formation professionnelle. En s’intéressant plus particulièrement à une phase de transition spécifique, cette recherche a pour ambition de questionner les pratiques recueillies auprès de six enseignants, en les confrontant aux apports théoriques rassemblés sur la notion d’intégration scolaire. Ainsi, le cadre méthodologique de ce travail ne vise pas une généralisation des données, mais une meilleure compréhension des actions privilégiées dans un contexte précis. Alors que les recommandations politiques actuelles tendent à promouvoir la prise en charge intégrative des élèves en difficultés scolaires ou en situation de handicap, mieux comprendre cette phase d’évaluation paraît essentiel pour envisager une évolution progressive des démarches actuellement privilégiées. A ce sujet, la partie conclusive propose de pointer d’autres pistes d’intervention qui paraissent envisageables dans une école ordinaire. Les gestes professionnels analysés dans ce mémoire se centrent sur les thématiques suivantes : l’intégration sociale de l’élève placé en stage, la collaboration développée durant ces expériences intégratives, la différenciation mise en place par les professionnels dans les classes d’accueil, l’évaluation de la progression du stagiaire ainsi que, pour conclure, les régulations privilégiées pour soutenir au mieux sa progression dans cette phase de transition.