L'effet des transitions en mouvement sur la concentration des élèves

Aeschlimann, Maude ; Castella, Julie ; Melly, Alain (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2015 ; mp6269.

Les enseignants se plaignent d’un manque de concentration de plus en plus présent chez les élèves des classes actuelles. Les élèves sont, en effet, exposés à de nombreux distracteurs tout au long de la journée et il leur est difficile de rester attentifs. A travers ce mémoire professionnel, nous observons les effets de transitions en mouvement sur la concentration des élèves. Pour... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Les enseignants se plaignent d’un manque de concentration de plus en plus présent chez les élèves des classes actuelles. Les élèves sont, en effet, exposés à de nombreux distracteurs tout au long de la journée et il leur est difficile de rester attentifs. A travers ce mémoire professionnel, nous observons les effets de transitions en mouvement sur la concentration des élèves. Pour introduire ces moments d’activité physique, nous nous basons sur le programme de l'École bouge (OFSPO, 2014), proposé par l’Office fédéral du sport. Nous nous intéressons plus particulièrement aux modules : « Pauses Actives » et « Récupération ». En effet, le programme de l'École bouge affirme que ces deux modules favorisent la concentration des élèves. Dès lors, notre projet est d’évaluer les effets de ceux-ci sur la concentration des élèves. Nous voulons également relever lequel des deux modules favorise au mieux la concentration et ce pour les trois degrés présents dans notre étude (1-3P). D’après nos résultats, nous pouvons affirmer que, durant l’étude, la grande majorité des élèves améliore leur concentration. Cependant, au vu de certaines limites, nous pouvons affirmer que seul 17% des élèves améliorent leur concentration grâce aux transitions en mouvement. En effet, il est possible que la progression des autres élèves soit due à leur développement naturel, à leur apprentissage du rôle d’écolier ou encore à d’autres éléments extérieurs. Nous pouvons également mettre en avant que les « Pauses Actives » ont un effet plus positif sur la concentration des élèves que le module « Récupération ». En effet, 75% des élèves augmentent leur capacité de concentration suite à la mise en place du module « Pauses Actives », pour seulement 42% suite au module « Récupération ». Il est également important de préciser qu’un certain nombre d’élèves régressent suite à la mise en place de ce second module.