Emoi et moi en classe : Evaluation de l’impact de la différenciation comme outil d’inclusion chez les élèves à besoins pédagogiques particuliers, intégrés en classe ordinaire à plein temps, sur la promotion de l’estime de soi scolaire et le sentiment de maîtrise en mathématiques

Le Bé, Jaïa ; Grillet-Ringger, Orlane ; Sermier-Dessemontet, Rachel (Dir.)

Mémoire de master spécialisé : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2015 ; mp5753.

Deux enseignantes spécialisées, préalablement formées en psychologie de l’enfant et de l’adolescent, se sont interrogées sur l’impact de la prise en charge individualisée sur les élèves à besoins pédagogiques particuliers (différenciation pédagogique). Une recherche expérimentale d’une année a été réalisée sous la forme d’une étude à cas multiples de 6 enfants,... More

Add to personal list
    Résumé
    Deux enseignantes spécialisées, préalablement formées en psychologie de l’enfant et de l’adolescent, se sont interrogées sur l’impact de la prise en charge individualisée sur les élèves à besoins pédagogiques particuliers (différenciation pédagogique). Une recherche expérimentale d’une année a été réalisée sous la forme d’une étude à cas multiples de 6 enfants, étudiant une population d’élèves à besoins pédagogiques particuliers regroupant des classes de la 2P à la 11ème année Harmos. L’objectif des enseignantes spécialisées, en qualité de chercheuses, a été notamment d’explorer les liens entre l’inclusion d’élèves à besoins pédagogiques particuliers en classe ordinaire à 100% et leur niveau d’estime de soi scolaire et de sentiment de maîtrise en mathématiques. L’objectif des enseignantes spécialisées, en tant que professionnelles, visait à l’atteinte par les élèves de leurs objectifs spécifiques lié au mandat SESAF, mais également l’acquisition d’un sentiment d’efficacité personnelle et la construction d’un bon concept de soi. Usant d’outils de différenciation dans des situations de prise en charge à collaboration variée, les chercheuses présentent leurs résultats aux professionnels en pédagogie. Ces résultats, provenant de pré-tests réalisés en début d’année scolaire, d’interventions formatives en cours d’année, puis de post-tests en fin d’année, permettent d’analyser la pratique professionnelle en renfort pédagogique au sein de l’ECES et son impact sur les élèves. Les conditions et les processus dans lesquels les élèves à besoins pédagogiques particuliers ont réalisé leurs objectifs sont perceptibles par la différence entre les résultats obtenus aux pré-tests et aux post-tests. Par la lecture de la présente recherche, il sera possible de constater ce qui favorise l’amélioration du concept de soi scolaire dans un contexte inclusif chez certaines populations d’élèves. Moyennant l’usage d’outils simples et la collaboration entre les différents intervenants en classe, une généralisation des questionnements métacognitifs et des progrès notables peuvent être réalisés en mathématiques par ces élèves.