Concevoir la science-fiction comme porteuse de poétique : une séquence didactique sur La Horde du Contrevent d'Alain Damasio

Martin, Stéphane ; Renaud, Yves (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp5840.

Ce mémoire professionnel en didactique du français questionne l'intérêt d'enseigner la littérature de science-fiction au secondaire II. C'est désormais un lieu commun de présenter la littérature de science-fiction comme un prétendu sous-genre ostracisé de tout temps par la critique littéraire, les milieux universitaires et didactiques. Il semble pourtant que les mentalités changent :... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce mémoire professionnel en didactique du français questionne l'intérêt d'enseigner la littérature de science-fiction au secondaire II. C'est désormais un lieu commun de présenter la littérature de science-fiction comme un prétendu sous-genre ostracisé de tout temps par la critique littéraire, les milieux universitaires et didactiques. Il semble pourtant que les mentalités changent : force est de constater que cette littérature est au coeur des préoccupations intellectuelles des critiques, didacticiens et enseignants de façon de plus en plus soutenue. Toutefois, les ressources didactiques restent pour l'heure faméliques comme nous le constatons dans notre état des lieux. Afin d'offrir des perspectives didactiques fécondes, nous nous attachons à définir les caractéristiques de la science-fiction qui se prêtent à l'élaboration de séquences complexes qui dépassent les a priori sur le genre. Une littérature d'anticipation conjecturale qui préside des thèmes stimulants, le décodage de l'altérité comme développement d'un esprit critique, le déclencheur d'altérité science-fictionnel comme ressource poétique. Après avoir dégagé ces caractéristiques, ce mémoire propose une séquence didactique sur le roman d'Alain Damasio paru en 2004 : La Horde du Contrevent, ouvrage qui démontre que la création poétique n'est pas le seul apanage des poèmes ou de la littérature dite « blanche ». Le style, la recherche et l'inventivité langagière sont au service d'un propos porteur d'un sens conjectural. La mise en perspective de nos sociétés humaines, de nos choix et de leurs conséquences est au coeur de tout récit de science-fiction. L'étude de ce genre littéraire est donc un formidable moyen pour nos étudiants de se situer face à eux-mêmes et au monde qui les entoure qu'ils sont amenés à façonner à leur tour.