Le goût pour les fruits : une transmission familiale et sociale

Ronchi, Serena ; Chollet, Aurélie ; Leuba, Denis (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2014 ; mp5808.

Ce mémoire a comme objectif d’identifier les critères sociaux et familiaux qui déterminent le caractère agréable ou désagréable qu’un enfant éprouve pour les fruits. Afin de déterminer ces différents critères, nous avons interviewé des élèves entre 8 et 10 ans. Lors d’un premier entretien, nous leur avons fait goûter divers fruits et nous avons cherché à savoir s’ils les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire a comme objectif d’identifier les critères sociaux et familiaux qui déterminent le caractère agréable ou désagréable qu’un enfant éprouve pour les fruits. Afin de déterminer ces différents critères, nous avons interviewé des élèves entre 8 et 10 ans. Lors d’un premier entretien, nous leur avons fait goûter divers fruits et nous avons cherché à savoir s’ils les connaissent et s’ils les apprécient. Lors du second interview, nous leur avons posé une vingtaine de questions sur la relation qu’ils ont avec les fruits et sur leurs habitudes alimentaires. L’analyse des réponses à ces divers interviews n’a pas donné lieu à des résultats généralisables, mais nous a tout de même permis de relever quelques tendances. En effet, d’après la totalité de l’échantillon, la présence de fruits à la maison est un critère convaincant en ce qui concerne l’appréciation et la consommation de fruits. Dans cette recherche, nous démontrons également qu’un enfant peut tout à fait apprécier un fruit qu’il ne connait pas. Ce mémoire encourage les professionnels de l’enseignement à enseigner l’éducation nutritionnelle aux élèves, une branche souvent négligée par ceux-ci...