Quelles stratégies infirmières permettent de diminuer l'inquiétude des parents lorsque l'état de santé de leur enfant atteint de fibrose ksytique se détériore et nécessite une hospitalisation ?

Mazllami, Alemsha ; Outdili, Salma ; Bigoni, Catherine (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Vaud, 2015.

Problématique : Les infirmières rencontrent plusieurs maladies rares dont la fibrose kystique. Lorsque des complications apparaissent chez l’enfant atteint de fibrose kystique, il est important de réaliser que cela a un impact sur les parents. Une inquiétude peut se manifester, qu’il est dès lors important de comprendre et de diminuer. Les soignants doivent être informés et accompagner... More

Add to personal list
    Résumé
    Problématique : Les infirmières rencontrent plusieurs maladies rares dont la fibrose kystique. Lorsque des complications apparaissent chez l’enfant atteint de fibrose kystique, il est important de réaliser que cela a un impact sur les parents. Une inquiétude peut se manifester, qu’il est dès lors important de comprendre et de diminuer. Les soignants doivent être informés et accompagner les familles dans ces moments délicats. Or, les connaissances et les interventions sont limitées pour cette maladie rare. Objectif : Le but de ce travail est de présenter les interventions infirmières permettant de diminuer l’inquiétude de parents d’enfants atteints de fibrose kystique, lorsque leur état se détériore. Méthode : Une recherche sur les bases de données CINAHL, PubMed ainsi qu’une recherche sur l’outil Google Scholar ont permis de retenir les six articles utilisés dans la rédaction de ce travail. Résultats : De la recherche découlent des ressentis, des impacts, des représentations, des préoccupations ainsi que des stratégies d’adaptation de la part des parents. Ces différents résultats ont pu être classés en quatre catégories : le souci permanent, l’auto-accusation, la structure familiale et les ressources. Ainsi les stratégies d’interventions infirmières visent à répondre aux besoins des parents. Conclusion : L’inquiétude des parents d’enfants atteints de fibrose kystique n’est pas un sujet facile à développer, par manque de ressources dans la littérature. Il ne s’agit pas seulement de l’inquiétude, en effet les parents expriment ressentir plusieurs impacts négatifs à la fois.