GEoTweet : exploration des tweets géolocalisés à Genève

Banfi, Elisa ; Béguelin, Fanny ; Gaudinat, Arnaud (Dir.)

(Travail de recherche réalisé dans le cadre du Master of Science en Information documentaire HES à la Haute école de gestion de Genève (HEG-GE), Filière information documentaire, 2016)

Que découvre-t-on sur la société genevoise quand on modélise des frontières au sein d’un réseau social tel que Twitter ? Comment la visualisation des tweets géolocalisés nous permet-elle de saisir la variété des communautés linguistiques à Genève ? Le projet GEoTweet propose des réponses à ces questions de recherche, à travers la mise en place d’une infrastructure permettant... More

Add to personal list
    Résumé
    Que découvre-t-on sur la société genevoise quand on modélise des frontières au sein d’un réseau social tel que Twitter ? Comment la visualisation des tweets géolocalisés nous permet-elle de saisir la variété des communautés linguistiques à Genève ? Le projet GEoTweet propose des réponses à ces questions de recherche, à travers la mise en place d’une infrastructure permettant de récolter les tweets, de les explorer et de les interroger. Il implémente des modalités techniques d’accès, de stockage et d’exploitation des tweets géolocalisés à partir du streaming public mis à disposition par Twitter via son API, explore les tweets géolocalisés dans un contexte spatio-temporel défini (Genève et ses alentours), et teste des formes de visualisation des données géolocalisées en considérant leur potentiel analytique. Le premier axe de recherche concerne les frontières linguistiques virtuelles. Les tweets géolocalisés donnent des informations sur la population résidente et, en même temps, sur les flux volatiles d’autres catégories d’utilisateurs de l’espace urbain genevois. Le deuxième axe de recherche concerne les convergences et les divergences entre les frontières géopolitiques et les frontières virtuelles, et met en évidence leur perméabilité et leur influence réciproque. Le troisième axe de recherche concerne la qualité de données récoltées et leur fiabilité, à travers l’analyse de l’intégration entre différents media sociaux géolocalisés, les procédures d’élimination des robots et l’importance des sauvegardes pour le stockage. Le projet GEoTweet ouvre des perspectives additionnelles d’exploration et d’analyse des données, et est le point de départ d’une série d’événements grand public visant à la vulgarisation du big data.