Techniques de récupération de messages sur iOS dans le cadre d'une enquête de police

Youyou, Léa ; Billard, David (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2015 ; TDIG 131.

La croissance du nombre d’appareils connectés est en net progression depuis quelques années. En effet, qu’ils s’agissent de smartphones ou de tablettes, l’appareil tactile fait partie intégrante de notre quotidien. C’est celui que l’on n’oublie jamais. Dès le réveil mais également pendant une pause, à midi ou le soir, nous sommes entrés dans une aire où la connexion est... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La croissance du nombre d’appareils connectés est en net progression depuis quelques années. En effet, qu’ils s’agissent de smartphones ou de tablettes, l’appareil tactile fait partie intégrante de notre quotidien. C’est celui que l’on n’oublie jamais. Dès le réveil mais également pendant une pause, à midi ou le soir, nous sommes entrés dans une aire où la connexion est devenue indispensable. Rester connecté avec le monde est devenu une nécessité pour la grande majorité des personnes. Ce phénomène se réalise notamment par l’envoi de messages assez régulier. Auparavant la vocation d’un message était assez minimale ; il s’agissait d’un mode de transmission permettant d’informer la personne qu’elle avait reçu un message vocal. L’orientation du message a pris un tournant radical, il est devenu un des moyens de communication le plus utilisé de par sa rapidité et son coût (seul une connexion wifi suffit, disponible gratuitement). Et pour cause, le nombre de messages envoyés est devenu impressionnant. En effet, d’après les statistiques de « planetoscope », chaque seconde, 200'000 SMS sont envoyés à travers le monde. La réflexion n’est plus autant posée avant l’envoi d’un message. Les conséquences de ce phénomène ? D’une part, les données stockées sur l’appareil sont de quantité plus importante mais également la volonté de supprimer certains messages, que nous ne souhaitons plus conserver pour une raison ou pour une autre, est présente.