Faculté des lettres et sciences humaines

Penser par exemple

Babey, Emmanuel ; Schulthess, Daniel (Dir.) ; Imbach, Ruedi (Codir.) ; Koenig-Pralong, Catherine (Codir.) ; Ricklin, Thomas (Codir.) ; Biard, Joël (Codir.) ; Libera, Alain de (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2010.

Dans le De constancia sapientis, Sénèque formule le portrait d’un sage que l’injustice et l’outrage n’affectent pas. Selon le Commentaire au livre de la Sagesse de Robert Holkot (OP + 1349), cette description conceptuelle définit la notion de sagesse présente dans le livre biblique. Ainsi, dans les années 1336-1338, le sage stoïcien est-il figuré, dans une exégèse... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans le De constancia sapientis, Sénèque formule le portrait d’un sage que l’injustice et l’outrage n’affectent pas. Selon le Commentaire au livre de la Sagesse de Robert Holkot (OP + 1349), cette description conceptuelle définit la notion de sagesse présente dans le livre biblique. Ainsi, dans les années 1336-1338, le sage stoïcien est-il figuré, dans une exégèse biblique, comme l’exemple même de sagesse. Partant, la thèse s’attache à retracer l’élaboration de cette figure sapientielle au prisme du prologue du Commentaire au livre de la Sagesse. Elle en analyse l’enjeu conceptuel : la revendication d’un modèle de vie chrétien inspiré du comportement exemplaire des philosophes antiques. Dans ce contexte, la figure de Platon acquiert une importance cruciale. Une approche critique de la philosophie comme modèle de vie forme enfin la dernière partie de ce travail. En effet, tant le recours antique et médiéval à l’exemplum que la définition de la philosophie comme manière de vivre prennent appui sur une conception de l’acte moral comme imitation d’un héros (saint, sage, etc.) qu’Immanuel Kant congédie.
    Summary
    In the De constancia sapientis, Seneca portrays a wise man as unaffected by injustice and outrage. For Robert Holkot (O.P., + 1349), writing in his Commentary on the Book of Wisdom, this conceptual description defines the notion of wisdom present in the biblical book of the same name. Thus, in the years 1336-1338, the Stoic wise man appears in a work of Biblical exegesis as the very example of wisdom. This thesis takes as its point of departure the portrayal of the wise man in the prologue to the Commentary on the Book of Wisdom. It then analyses what is at stake : the assertion of a Christian model of life inspired by role models from ancient philosophy. Plato becomes a figure of crucial importance. Finally, the last part of this work consists in a criticism of philosophy as a model way of life. In fact, both the ancient and medieval use of exempla and the definition of philosophy as way of life depend on a conception of moral action as the imitation of a hero (saint, wise perso, and so on), a conception dismissed by Immanuel Kant.