L'éducation physique à l'école : de l'implication à l'adhésion

Grivel, Guillaume ; Aguilar, Roberto ; Mermoud, Alain (Dir.)

Mémoire de master of advanced studies : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0231.

Les problèmes liés aux maladies de la sédentarité sont une préoccupation majeure de notre société. En effet, l’étude Sport Suisse 2008 révèle que plus de la moitié des jeunes (10-19 ans) ne bougent pas assez et sont donc exposés au risque de contracter l’une de ces maladies. L’école obligatoire ainsi que la formation gymnasiale en tant qu’institutions formatrices de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les problèmes liés aux maladies de la sédentarité sont une préoccupation majeure de notre société. En effet, l’étude Sport Suisse 2008 révèle que plus de la moitié des jeunes (10-19 ans) ne bougent pas assez et sont donc exposés au risque de contracter l’une de ces maladies. L’école obligatoire ainsi que la formation gymnasiale en tant qu’institutions formatrices de citoyens se doit de considérer cette problématique. L’éducation physique et sportive (EPS) est la branche la plus à même pour l’intégrer et la résoudre. Pour ce faire les professionnels de l’enseignement en EPS doivent mettre en place des stratégies qui permettent aux élèves de développer une motivation intrinsèque à la pratique sportive - pratiquer une activité physique pour le simple plaisir qu’elle procure – car seul ce pôle optimal de la motivation est le garant de l’implication des étudiants en cours d’EPS et, plus tard, de leur adhésion à long terme à une pratique sportive. Ainsi, le propos de ce mémoire professionnel, pour la formation secondaire II, est de constituer un cadre théorique sur la psychologie de la motivation appliqué à l’EPS. Selon les théories les plus influentes dans ce domaine, il faut travailler à la satisfaction des trois besoins psychologique fondamentaux pour permettre aux élèves de glisser d’une motivation extrinsèque, orientée vers l’atteinte d’un objectif, vers une motivation intrinsèque. Ces besoins sont : - l’autonomie - la compétence - et l’appartenance sociale Dans le cadre scolaire, les solutions pour compléter ses besoins sont existantes. Elles seront mises en pratique et discutées dans le mémoire professionnel pour la formation secondaire I