Le processus de latéralisation au cycle initial : quel accompagnement ?

Clerc, Julie ; Leuba, Denis (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0121.

C’est la rentrée au cycle initial ! Lorsque l’on est enseignant – e, on découvre parmi nos élèves fraîchement arrivés des grands, des petits, des blonds, des bruns, des roux, des noirauds, des bavards, des muets, des habiles, des maladroits, des droitiers et des gauchers. L’un de nos buts est que les enfants développent de l’aisance corporelle, une certaine habileté, de la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    C’est la rentrée au cycle initial ! Lorsque l’on est enseignant – e, on découvre parmi nos élèves fraîchement arrivés des grands, des petits, des blonds, des bruns, des roux, des noirauds, des bavards, des muets, des habiles, des maladroits, des droitiers et des gauchers. L’un de nos buts est que les enfants développent de l’aisance corporelle, une certaine habileté, de la confiance et une estime de soi. Le processus de latéralisation est précisément un phénomène favorisant le développement de ces derniers aspects. Tourette & Guidetti (2005) présentent que : « la latéralisation n’est pas une donnée toute faite : elle se construit progressivement sur le fond d’une asymétrie cérébrale et corporelle, avec l’âge et avec l’exercice ». La problématique de mon mémoire permet de préciser et de développer diverses thématiques gravitant autour du processus de latéralisation. On retrouvera notamment : l’histoire des gauchers ; les différents types et composantes de la latéralité, ainsi que les facteurs l’influençant ; des tests de préférence manuelle ; les spécificités liées aux gauchers ; les étapes principales de ce processus ; les liens avec la psychomotricité ; le développement moteur ; les actions éducatives ; les prescriptions du PEV. La littérature spécialisée précise que le pic de latéralisation se situe entre cinq et six ans, c’est pourquoi des entretiens semi-dirigés ont été menés avec des enseignantes du cycle initial d’un établissement de la Broye. Le travail de la latéralisation est partout au cycle initial ! C’est un lieu privilégié pour la manipulation, l’expérimentation et le mouvement. Ainsi, le but de ma recherche est de mettre en évidence les actions entreprises par ces enseignantes, ainsi que les ressources dont elles disposent concernant le processus de latéralisation de leurs élèves. L’importance qu’elles accordent à leurs élèves gauchers fait également partie de ma recherche. Mon travail s’adresse à toutes personnes intéressées par les diverses thématiques liées au processus de latéralisation, ainsi qu’aux possibilités d’action permettant d’affermir ce processus dans le quotidien d’une classe.