Facteur de protection contre l'épuisement professionnel : le soutien social

Colombo-Maurat, Kelly ; Humair, Bérénice ; Doudin, PIerre-André (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0171.

Certaines personnes subissent d’importantes pressions et contraintes sur leur lieu de travail pouvant générer un épuisement communément appelé épuisement professionnel ou burnout. La profession enseignante n’est pas épargnée. Alors que l’influence de facteurs de risque dans le développement du burnout n’est plus à démontrer, de récentes études montrent que des facteurs... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Certaines personnes subissent d’importantes pressions et contraintes sur leur lieu de travail pouvant générer un épuisement communément appelé épuisement professionnel ou burnout. La profession enseignante n’est pas épargnée. Alors que l’influence de facteurs de risque dans le développement du burnout n’est plus à démontrer, de récentes études montrent que des facteurs de protection préviennent l’apparition de l’épuisement professionnel. L’un d’entre eux est le soutien social, c’est-à- dire le réseau d’aide qu’une personne va solliciter lorsqu’elle est confrontée à une situation professionnelle difficile. Notre sujet de mémoire s’est concentré sur l’étude d’une question concernant un problème ouvert avec la direction. 137 enseignants y ont répondu en évaluant la qualité du soutien reçu, le type de soutien cité comme le plus satisfaisant ainsi que son impact sur le burnout. Notre analyse s’est effectuée en prenant en compte deux paramètres : le nombre d’années d’expérience et le sexe des enseignants. Nous constatons que le soutien instrumental est perçu comme efficace par la majorité des enseignants. Nous observons que les années d’expérience et le sexe des enseignants influencent la perception de la qualité du soutien reçu et le développement du burnout alors qu’ils n’ont aucune incidence sur le type de soutien qualifié comme étant le plus satisfaisant. Le soutien social fait office de facteur de protection contre le burnout, et devrait être disponible et accessible à chaque enseignant pour se prémunir contre l’épuisement professionnel.