Intégrer des élèves ayant des besoins particuliers : le rôle et le vécu de l'enseignant d'EPS au secondaire II

Sala, Tania ; Ramel, Serge (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0190.

L’objectif central de ce travail est de savoir si la prise en compte d’un élève ayant des besoins particuliers d’un point de vue «biopsychosocial», et non seulement en termes de son handicap, permet d'élaborer des situations d'enseignement/apprentissage plus intégratives. De manière à pouvoir introduire cette problématique, une première partie théorique concernant les... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’objectif central de ce travail est de savoir si la prise en compte d’un élève ayant des besoins particuliers d’un point de vue «biopsychosocial», et non seulement en termes de son handicap, permet d'élaborer des situations d'enseignement/apprentissage plus intégratives. De manière à pouvoir introduire cette problématique, une première partie théorique concernant les nouvelles conceptions du handicap, la situation actuelle au niveau de l’intégration et l’inclusion scolaire, les apports de l’EPS en termes d’intégration scolaire, les aspects légaux et une possible catégorisation des activités physique est présentée. Une deuxième partie expliquant les détails de la démarche au cœur du dispositif intégratif réalisé figure tout de suite après ce premier chapitre. Ensuite, une troisième partie, dédiée à la recherche sur le terrain (expérience pratique), répondra explicitement à la question de départ. Un projet intégrant une élève à besoins particuliers (aveugle) lors de cinq leçons d’EPS a en effet été réalisé dans une classe d’un gymnase du Canton Vaud. Des entretiens avec l’élève même et avec d’autres élèves, des questionnaires sous-mis aux autres enseignants d’EPS du gymnase et encore des observations de ma part pendant ces moments d’enseignement-apprentissage ont aussi été effectués pour recueillir des informations permettant d’évaluer la réussite de la démarche mise en place. Les résultats obtenus sont positifs, mais la durée limitée et l’unicité du projet intégratif ne permettent pas de tirer des conclusions généralisables. Sur la base des observations et des entretiens effectuées, je peux par contre affirmer que l’hypothèse initiale est confirmable.