000024893 001__ 24893
000024893 005__ 20130211175719.0
000024893 0248_ $$aoai:doc.rero.ch:20110902095208-GT$$pdissertation$$zcdu34$$zthesis_urn$$zreport$$zthesis$$zheplvd$$zbook$$zcdu37$$zjournal$$zcdu16$$zpostprint$$zpreprint$$zcdu1
000024893 035__ $$aR006281802
000024893 041__ $$afre
000024893 080__ $$a37
000024893 100__ $$aLiger, Noémie
000024893 245__ $$9fre$$aLa mixité scolaire$$bl'opinion et la gestion de la mixité de 6 enseignants du CYP2
000024893 300__ $$a46 f.
000024893 500__ $$aMémoire professionnel, Bachelor of arts en enseignement pour 
les degrés préscolaire et primaire
000024893 502__ $$92010$$aMémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0112
000024893 520__ $$9fre$$aLe thème de ce mémoire professionnel est la mixité scolaire au CYP2. Ce sujet est actuellement polémique, puisque plusieurs politiciens et chercheurs se posent la question des bienfaits de la mixité ou de ses pièges.  Jusque dans les années 1880, les femmes n’étaient pas instruites, car elles étaient destinées à une éducation domestique. Pour les filles, l’accès à la scolarité est donc lent. En Suisse, l’enseignement primaire devient obligatoire et gratuit pour les deux sexes, dès 1874. L’obligation scolaire diffère néanmoins selon le sexe : dès 1906, la loi est révisée et les garçons doivent suivre l’école jusqu’à 16 ans, tandis que les filles cesseront leur scolarité à 15 ans. Les programmes scolaires sont différenciés, mais cela est moins marqué dans le canton de Vaud, où les lois insistent au contraire sur la mixité. Dès les années 1960, la mixité est instituée par décret dans les établissements scolaires. Cette mixité découle d’une certaine nécessité au vu du nombre croissant d’élèves et devient alors tolérée, puisque les inquiétudes quant aux risques, notamment sexuels, s’estompent. La loi Haby de 1975 rend enfin la mixité obligatoire à tous les degrés d’enseignement.  Certains chercheurs se sont alors intéressés à la question de la mixité, tels  que Zaidman, Mosconi ou Fize. À travers l’observation de classes, leurs buts étaient de montrer les probables effets inégalitaires de la mixité. Cette dernière devrait être réfléchie afin qu’une égalité entre les filles et les garçons puisse avoir lieu. Nous avons tenté, dans notre mémoire, de restituer plusieurs avis d’auteurs sur la question de la mixité.  Nous avons souhaité connaître l’opinion et entendre le discours sur la gestion de cette mixité de 6 enseignants travaillant au CYP2. Est-elle réfléchie ou adoptée par nécessité ? Est-elle utilisée comme outil de gestion? Les stéréotypes influencent-ils leur enseignement ?  Nous avons interrogé 6 enseignants du CYP2, puis nous avons analysé de  manière qualitative leur discours sur leur opinion et leur manière de gérer la  mixité au sein de la classe.
000024893 695__ $$9fre$$amixité ; coéducation ; effet Pygmalion ; genre ; égalité ; socialisation (qui 
permet le développement de l’identité sexuée)
000024893 700__ $$aWaser, Mélinda
000024893 700__ $$aAmiguet, Mauro$$eDir.
000024893 8564_ $$fmp_bp_p16575_p16538_2010.pdf$$qapplication/pdf$$s912532$$uhttp://doc.rero.ch/record/24893/files/mp_bp_p16575_p16538_2010.pdf$$yorder:1$$zTexte intégral
000024893 918__ $$aHaute école pédagogique du canton de Vaud$$bAv. de Cour 33
000024893 919__ $$aHaute école pédagogique du canton de Vaud$$bLausanne$$ddoc.support@rero.ch
000024893 980__ $$aDISSERTATION$$bHEPLVD$$fDISS_BACHELOR
000024893 990__ $$a20110902095208-GT