Les élèves de "deuxième génération" au post-obligatoire

Calado, Ana ; Gilliard, Patrick (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0131.

Ce travail s’inscrit dans la discussion interculturelle actuelle dont le souci est d’offrir une école égalitaire pour tous, en intégrant notamment la population issue de la migration. De nombreuses études prétendent qu’il y aurait un certain déterminisme social dès la scolarité obligatoire, n’offrant pas les mêmes chances à tous les élèves d’après leurs origines. Cela... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail s’inscrit dans la discussion interculturelle actuelle dont le souci est d’offrir une école égalitaire pour tous, en intégrant notamment la population issue de la migration. De nombreuses études prétendent qu’il y aurait un certain déterminisme social dès la scolarité obligatoire, n’offrant pas les mêmes chances à tous les élèves d’après leurs origines. Cela aurait pour conséquence la sous- représentation des élèves d’origine étrangère au secondaire II. Nous avons souhaité vérifier cela en nous intéressant aux gymnasiens de « deuxième génération », c’est-à-dire, selon la définition la plus simplifiée, ceux dont les parents, étrangers, se sont installés en Suisse et qui ont effectué la plus grande partie de leur scolarité en Suisse. A l’aide d’un questionnaire soumis à plusieurs classes d’un gymnase vaudois, nous avons tenté de voir si des différences flagrantes apparaissaient entre ces élèves issus de l’immigration et les élèves d’origine suisse, et si tel était le cas, d’y apporter des explications. Cette enquête, qui n’a pour seule ambition que de faire ressortir des tendances, cherche à repérer certaines spécificités propres à cette population d’élèves, notamment en s’appuyant sur la relation que leurs parents entretiennent avec leurs études gymnasiales. Les résultats ont permis de réfuter la majorité des idées reçues autour de la question de l’immigration et ont montré qu’un effort restait à faire en direction de l’égalité des chances dans le domaine scolaire.